MENU

Retour sur Lac-Mégantic

par Hubert Roy | 18 avril 2017 07h00

Lors du déraillement de train survenu à Lac-Mégantic, Déry Barrette était aux premières loges. Son président Jacques Fortier dit qu’il en a encore des frissons juste à en parler. Les témoignages d’affection de clients sinistrés ont d’ailleurs afflué à la suite de cette tragédie.

« C’est ce à quoi les clients s’attendent de nous lorsqu’ils vivent un sinistre. Lac-Mégantic nous a permis de nous faire connaitre davantage, notamment des mutuelles du Groupe Promutuel, auprès de qui nous étions l’expert en sinistre principal. Nous avions une obligation de résultat vu la tragédie pour que la population ait une belle opinion de l’industrie de l’assurance. Et nous avons réussi, notamment par le fait que 12 jours après la tragédie, des indemnités totalisant 2,7 millions de dollars (M$) avaient été distribuées. Il ne reste d’ailleurs presque plus de cas à régler à la suite de la tragédie. »

M. Fortier dit que la tragédie de Lac-Mégantic a, malgré son horreur, permis aux assureurs d’avoir une meilleure sensibilisation sur le travail des experts en sinistre indépendants, mais aussi une attention additionnelle. « Tout ce qu’un expert en sinistre doit être, on l’a mis en pratique. Il y a eu beaucoup de questions d’interprétation et les assureurs se sont consultés entre eux pour en arriver à des conclusions unanimes. Ça nous a aussi sensibilisés d’être à l’écoute des sinistrés. »  

Publicité