MENU

RSA célèbre la Journée des femmes

par Mathieu Carbasse | 08 mars 2017 11h30

Photo : Freepik

RSA a choisi de célébrer à sa façon la Journée internationale des femmes en organisant un YamJam, discussion en ligne rassemblant les femmes du groupe de partout dans le monde et permettant de partager des idées, des questions et des points de vue.

Mettant en avant le mot clic #Osezlechangement, des femmes du Canada, de Scandinavie et du Royaume-Uni, ont ainsi participé à cette conversation, et ont inspiré les autres en discutant du parcours audacieux qu’elles ont emprunté dans leur carrière.

Dans le communiqué émis par la compagnie, c’est Louise LeRoux, vice-présidente, Assurance des particuliers au Québec, qui évoque son parcours singulier. « La chose la plus audacieuse que j’ai faite pour ma carrière a été de quitter ma ville natale (Québec) pour travailler et vivre dans un environnement anglophone, a-t-elle alors confié. En 1992, j’ai quitté la ville de Québec en ne connaissant que trois mots en anglais... yes, no et maybe! J’ai obtenu un emploi à la London Life à London, Ontario, et j’ai travaillé avec un groupe de 35 représentants du service à la clientèle qui ne parlaient pas français, ou peut-être n'en connaissaient que trois mots... oui, non et peut-être. »       

Une vision expliquée… par des hommes

Au moment de parler de la vision du groupe, en revanche, ce sont les hommes qui sont interrogés. « La vision de la RSA consiste à établir une meilleure parité entre les sexes à tous les niveaux de l’organisation et à créer ainsi une culture plus inclusive qui attire et encourage diverses perspectives, explique alors Mark Edgar, vice-président principal en charge des ressources humaines. Notre plan visant à soutenir les femmes de notre entreprise dans le milieu du travail comprend des occasions de développement de talent et de mentorat. »

Plus loin dans le communiqué, c'est Michael McGuire, vice-président, Talent, qui précise la position de RSA concernant la diversité, l’équité et l’inclusion.

 « Accepter la diversité et susciter la participation des employés est la vision stratégique au centre du récent partenariat que la RSA a conclu avec le Centre canadien pour la diversité et l’inclusion (CCDI), explique-t-il. Notre partenariat avec le CCDI nous permettra d'aborder la diversité, l’équité et l’inclusion, et de faire la promotion de la RSA sur le marché externe comme une organisation qui adhère aux principes de diversité et d’inclusion. »

4 femmes sur 12 membres à la haute direction du groupe

Enfin, RSA précise s’être associée au Rotman Institute pour promouvoir la parité entre les deux sexes au sein de la direction de RSA. Rotman offre quatre programmes dans le cadre de son « initiative pour les femmes d’affaires », et RSA participe à deux de ses programmes : le projet Judy et le programme Retour au travail.

Pour informations, sur les 12 personnes qui composent la haute direction de RSA, on compte 4 femmes et 8 hommes.

Publicité
Sur le même sujet …
RSA