MENU

Turo poursuit son expansion au Canada

par Mathieu Carbasse | 04 octobre 2017 13h30

Photo : Freepik

Après son lancement au Canada en avril 2016, la plateforme de location de voitures entre particuliers, Turo, poursuit son expansion au pays et étend ses activités à une nouvelle province, la Colombie-Britannique. Déjà active au Québec, en Alberta et en Ontario, Turo compte à ce jour plus de 220 000 utilisateurs canadiens, dont 7% sont des résidents de la Colombie-Britannique.

Pour Cédric Mathieu, directeur de Turo au Canada, c'est ce pourcentage, combiné aux taux élevés de voyages transfrontaliers en Colombie-Britannique et à une forte pénétration du partage d’automobiles, qui fait de cette province un marché naturel pour l’entreprise.

Partenariat avec des agences de location indépendantes

« Nous sommes fiers de tracer une nouvelle voie dans l'industrie du voyage grâce à notre expansion en Colombie-Britannique, et d’offrir aux voyageurs une alternative locale, pratique et plus personnelle à travers notre réseau local d'entrepreneurs, souligne M. Mathieu. Ce dernier précise que les compagnies de location de voitures indépendantes seront des partenaires naturels pour Turo.

Selon lui, la plupart sont des petites entreprises familiales qui offrent un excellent service à des prix avantageux. En utilisant la plateforme Turo, elles pourront donc facilement rejoindre une communauté de voyageurs de confiance et être en mesure de concurrencer les grandes chaînes de location de voitures, se réjouit le directeur de Turo Canada.

Les partenaires devront fournir leur propre assurance

De plus, et afin de répondre à la réglementation de la Colombie-Britannique, tous les partenaires qui participent à la première étape de l’expansion de Turo dans la province devront fournir leur propre assurance aux voyageurs.

L'expansion de Turo en Colombie-Britannique via son réseau de partenaires n’est qu’un premier pas avant le lancement prochain du service de pair à pair, fait savoir Cédric Mathieu. En attendant, l’entreprise affirme qu’elle travaillera avec les régulateurs de l’industrie de l’assurance et les législateurs afin de rendre Turo disponible pour tous les propriétaires de voitures individuelles en Colombie-Britannique.

Publicité