MENU

Un début de printemps difficile aux États-Unis

par Charles Mathieu | 01 avril 2019 09h30

Les derniers jours n’ont pas été de tout repos aux États-Unis, alors que le pays a été touché par des tempêtes importantes et par des inondations lors de la dernière semaine. C’est ce que rapporte le Weekly Cat Report publié par Aon le 29 mars dernier.

Tempêtes des 23 et 24 mars

Des orages violents accompagnés de vents puissants et de grêle ont fait des ravages lors des journées du 23 et 24 mars. En effet, ceux-ci ont touché les États du Texas, d’Oklahoma, d’Arkansas, et du Missouri.

Il est souligné que la taille des grêlons pouvait atteindre la taille d’une balle de tennis ou de baseball, peut-on lire dans le rapport. Il s’agit de la septième fois depuis 1950 aux États-Unis que les grêlons atteignent 51 millimètres de diamètre.

Le rapport indique que les pertes économiques et les dommages assurés dépasseront chacun la barre des 100 millions de dollars américains.

Des inondations importantes 

En plus des récents orages, les États-Unis sont également pris avec un nombre important d’inondations. Les récents orages et les nombreuses pluies ont causé une hausse du niveau des eaux dans de nombreux endroits au pays. Ces inondations durent depuis maintenant deux semaines.

Malgré la baisse du niveau de l’eau du bassin du Missouri, les récentes inondations ont causé d’importantes pertes aux citoyens et commerçants vivant près des rives. Le Nebraska, l’Iowa, le Kansas, et le Missouri ont subi d’importants dommages liés à ces inondations, d’après le rapport.

Au Dakota du Sud et au Minnesota, des températures au-dessus des normales saisonnières ont causé une fonte importante de la neige, menant à une hausse du niveau de l’eau entre le 24 et le 27 mars.

Notons que les forces de l’air américaines ont estimé que les inondations et autres catastrophes naturelles survenues au courant des 6 derniers mois couteront environ 4,9 milliards de dollars américains. Celles-ci ont causé des dommages à deux bases militaires américaines. L’une d’entre elles est située en Floride, et l’autre au Nebraska.

Menaces potentielles 

Le rapport établit quelques facteurs météorologiques à surveiller pour les prochaines semaines :

  • La neige va continuer de fondre autour des bassins du Mississippi et du Missouri. Le tout fera augmenter le niveau de l’eau et causera des dommages, d’après Aon.
  • Des risques de tempête sont à prévoir dans le Sud-Est du pays. De plus, les systèmes météorologiques provenant du Pacifique amèneront de fortes précipitations dans le nord-ouest du pays.
Publicité
Sur le même sujet …
AON