MENU

COVID-19 : Co-operators subit sa pire perte nette des dix dernières années

par Aurélia Morvan | 30 avril 2020 10h30

Photo: Freepik

Les résultats trimestriels des compagnies d’assurance commencent à tomber, mettant au jour les conséquences financières concrètes de la pandémie de COVID-19.

Ainsi, alors que le groupe de sociétés Co-operators avait sorti la tête de l’eau en 2019, il démarre cette année-ci dans le rouge. Au premier trimestre de 2020, Co-operators a déclaré une perte nette de 48,9 millions de dollars (M$), ce qui équivaut à une perte de 1,88 $ par action ordinaire.

Il s’agit d’une baisse de 70,7 M$ ou de 324 % par rapport au premier trimestre de 2019. Lors de celui-ci, Co-operators déclarait un bénéfice net de 21,8 M$, ce qui équivalait à un gain de 0,84 $ par action ordinaire .

Le Portail de l’assurance a remonté les archives de Co-operators pour constater que la perte nette déclarée pour le premier trimestre de 2020 constitue son pire résultat des dix dernières années.

Pertes liées à la volatilité des marchés financiers

« En cette période difficile, les bouleversements importants sur les marchés financiers mondiaux ont eu une incidence négative sur la valeur de nos actifs investis, ce qui a entraîné d'importantes pertes d'investissement pour l'entreprise au cours de ce premier trimestre », a expliqué Rob Wesseling, président et chef de la direction du Groupe Co-operators limitée, la coopérative qui détient le groupe de sociétés Co-operators.

Dans les faits, Co-operators a déclaré une perte nette de placement de 100,3 M$ au premier trimestre de 2020, en baisse de 177,2 M$ par rapport au même trimestre de 2019. Cela s’explique par les « variations négatives de la juste valeur de [ses] portefeuilles d'actions privilégiées et d'obligations ».

Co-operators indique par ailleurs qu’une perte de valeur de 17,7 M$ a été comptabilisée dans son portefeuille d'actions.

Gain de souscription

Toutefois, les pertes enregistrées par Co-operators « ont été compensées dans une certaine mesure par une amélioration importante du rendement lié à la souscription », dit M. Wesseling.

Co-operators déclare en effet un gain de souscription de 49,8 M$ au premier trimestre 2020. Au premier trimestre 2019, le groupe de sociétés déclarait une perte de souscription de 33,4 M$. Il attribue cette progression de 249 %, ou 83,2 M$, à la croissance des primes et, dans une moindre mesure, à la diminution des réclamations automobiles.

Primes en hausse, sauf en assurance voyage

Les primes originales émises (direct written premium) se sont établies à 829,2 M$ au premier trimestre 2020, contre 757,6 M$ au premier trimestre 2019. Il s’agit d’une hausse de 9,5 %.

Les primes nettes acquises (net earned premium) se sont pour leur part établies à 872,5 M$ au premier trimestre 2020, contre 763 M$ au premier trimestre 2019. Il s’agit d’une hausse de 14,4 %.

Le groupe de sociétés attribue ces augmentations à une hausse des primes moyennes dans toutes ses catégories de produits, assurance auto et habitation en tête, à l'exception du secteur assurance voyages et autres.

Ce dernier a vu ses primes nettes acquises baissé de 8,9 %, passant de 20,2 M$ au premier trimestre de 2019 à 18,4 M$ au premier trimestre de 2020. Co-operators explique cette baisse notamment par « la perte de plusieurs gros comptes clients ».

Les réclamations globalement stables

Co-operators a enregistré une augmentation du nombre de demandes de règlement pour interruption de voyage du fait de la pandémie de COVID-19. Des tempêtes ont par ailleurs entrainé une hausse des réclamations dans le Canada atlantique.

Cela a été contrebalancé par une diminution des demandes d'indemnisation dans les secteurs résidentiel, commercial et agricole.

En conséquence, le montant net des sinistres et des frais de règlement non actualisés ont été comparables à ceux déclarés au premier trimestre de 2019.

Co-operators indique cependant s’attendre à voir la situation évoluer au fil de l’année, du fait des incertitudes entourant la COVID-19. L’entité se prépare notamment à une baisse des réclamations automobiles et à une hausse des réclamations pour interruption des affaires.

Amélioration du ratio combiné

Co-operators déclare un ratio combiné de 94,3 % au premier trimestre 2020. Il s’agit d’une amélioration puisque ce ratio était de 104,4 % au premier trimestre 2019.

Les résultats de Co-operators, l'un des plus grands assureurs de dommages au Canada, incluent ceux de Co-operators Générale et de ses filiales La Souveraine, CUMIS ou encore Coseco.

Publicité
Sur le même sujet …