MENU

BMO : les résultats d’assurance reculent de 26 % en 2019

par Aurélia Morvan | 10 décembre 2019 09h15

Photo: Photo: Freepik

Présent en assurance de personnes, BMO Groupe financier a déclaré un bénéfice net de 5,8 milliards de dollars (G$) pour l’ensemble de l’année 2019. Ce résultat est en hausse de 6 % par rapport à l’année 2018, quand il était de 5,5 G$.

La seule division BMO Gestion de patrimoine a cumulé en bénéfice net de 1,06 G$ en 2019, contre 1,07 G$ en 2018, soit une baisse de 1 %. L’une des deux branches de cette division a connu une baisse, l’autre a connu une hausse.

En effet, le bénéfice net des seules activités de gestion de patrimoine a augmenté de 7 %, passant de 805 millions de dollars (M$) en 2018 à 862 M$ en 2019. En revanche, le bénéfice net des seules activités d’assurance a baissé de 26 %, passant de 267 M$ en 2018 à 198 M$ en 2019.

L’assurance progresse au quatrième trimestre  

Pour le quatrième trimestre de 2019, BMO Groupe financier a annoncé un bénéfice net de 1,2 G$. Celui-ci est en baisse de 30 % par rapport au quatrième trimestre de 2018, lorsque le bénéfice net était de 1,7 G$.

Pour la division BMO Gestion de patrimoine, le bénéfice net s’élève à 267 M$ pour le quatrième trimestre de 2019, en hausse de 22 % par rapport au quatrième trimestre de 2018, lorsqu’il était de 219 M$.

Si l’on regarde en détail les résultats de cette division, l'on constate que 237 M$ sont attribuables aux activités de gestion de patrimoine. Ce résultat est en hausse de 23 % par rapport au quatrième trimestre de 2018, lorsqu’il était de 192 M$.

Les 30 M$ restants représentent le bénéfice net des activités d’assurance. Ce bénéfice est en hausse de 11 % par rapport au quatrième trimestre de 2018, lorsqu’il était de 27 M$.

BMO indique que ce résultat comprend une charge nette de 25 M$ liée à la réassurance. BMO a dû faire face à des réclamations de réassurance à la suite du passage de typhons au Japon. Ces réclamations étant survenues après que BMO a annoncé qu’elle allait « ralentir progressivement » ses activités dans le secteur de la réassurance.

Suppression de 2 250 emplois

Le 3 décembre dernier, BMO a organisé une conférence téléphonique pour présenter ses résultats pour le quatrième trimestre et l’année 2019 aux analystes financiers. À cette occasion, Thomas E. Flynn, chef des finances de BMO Groupe financier, a annoncé que la compagnie prévoyait de réduire l’effectif de sa main-d’œuvre « d’environ 5 % ». Dans la fiche technique de la société publiée en novembre dernier, la banque indiquait avoir environ 45 000 employés au total au niveau mondial. Cette réduction de personnel toucherait donc environ 2 250 employés.

D’ailleurs, le bénéfice net de 1,2 G$ que BMO groupe financier a déclaré pour le quatrième trimestre de 2019 inclut une charge nette de restructuration de 357 M$ « liée aux indemnités de départ et à un montant négligeable de couts liés à l’immobilier ».

BMO explique réduire son effectif pour « continuer d’améliorer [son] efficience ». La compagnie veut « notamment accélérer la mise en œuvre à l’échelle de la Banque des mesures clés visant la numérisation, la restructuration organisationnelle et la simplification de [sa] façon de faire des affaires ».

M. Flynn a dit aux investisseurs que la compagnie s’attendait à ce que ses initiatives « génèrent des économies de dépenses d’environ 200 millions de dollars au cours de l’année fiscale 2020 ».

Publicité
Sur le même sujet …
BMO