MENU

COVID-19 : des « changements de paradigme » à prévoir dans l’industrie

par Charles Mathieu | 15 juin 2020 14h01

Photo: Pixabay

Les « changements de paradigme » économiques causés par la pandémie de la COVID-19 amèneront des défis et des opportunités pour les (ré)assureurs, indique Swiss Re dans son dernier Economic Insights.

Lesdits changements soulignés par Swiss Re incluent la monétisation importante de la dette publique par les banques centrales, le rôle de plus en plus important des gouvernements, les changements dans la chaîne d’approvisionnement et la transformation numérique accélérée des entreprises. Ceux-ci auront un impact sur l’état de l’économie à long terme, peut-on lire dans le rapport.

« Stagflation » et assurance

La tendance vers la « démondialisation » et le « financement monétaire de la dette publique » pourrait augmenter les risques d’inflation, dit Swiss Re.

« Après plus de deux décennies de faible inflation, le choc de la COVID-19 pourrait déclencher un revirement », dit l’entreprise. « La crise actuelle pourrait entraîner une forte baisse des capacités de production et des perturbations persistantes de la chaîne d’approvisionnement. Combiné à une relance budgétaire massive, cela pourrait entraîner une stagflation. »

Le réassureur estime que la probabilité que l’économie soit confrontée à une « stagflation », qui est une « inflation élevée dans un contexte de stagnation économique », est entre 10 % et 15 %.

Swiss Re affirme qu’un risque d’inflation plus élevé, combiné à « une répression financière », représente des défis pour les assureurs et les réassureurs.

Le scénario dans lequel on se retrouverait avec un « environnement stagflationniste » serait « toxique », selon l’entreprise, parce que cela viendrait combiner de « faibles rendements réels des investissements » et une forte inflation sur les réclamations en assurance.

Des opportunités pour l’industrie

Néanmoins, « les chaînes dapprovisionnement parallèles et la numérisation accélérée créeront de nouvelles opportunités pour l’industrie », explique le réassureur.

D’une part, l’assurance des biens, les produits d’assurance pour interruption des affaires et l’assurance dans le domaine de l’ingénierie prendront de l’importance avec la modification de la chaîne d’approvisionnement.

« Les changements devraient inclure la délocalisation de la production pour réduire le risque de concentration, le raccourcissement des chaînes d’approvisionnement et/ou la construction de parallèles. Ces changements impliqueront la construction de nouvelles unités de production et des infrastructures associées », explique Swiss Re.

D’autre part, le réassureur soutient que « la tendance à la numérisation s’intensifiera à la suite des mesures de confinement visant à limiter la propagation du coronavirus ». Il donne comme exemple le télétravail et le commerce électronique qui prennent de l’importance.

Selon Swiss Re, il s’agit d’une opportunité en assurance au niveau des lignes personnelles et commerciales, mais également pour la vente de produits de cyberassurance.

Publicité
Sur le même sujet …