MENU

L’assurance de dommages pousse Desjardins

par Aurélia Morvan | 16 novembre 2020 10h52

Photo: Jean-Philippe Bourgoin

Le Mouvement Desjardins déclare un excédent avant ristournes aux membres de 729 millions de dollars (M$) pour le troisième trimestre de 2020. Ce résultat est en hausse de 27,9 % ou 159 M$ par rapport au troisième trimestre de 2019, lorsqu’il était de 570 M$.

Pour ce trimestre, la coopérative déclare 60 M$ de ristournes aux membres nettes de l'impôt recouvré, en hausse de 5,3 % ou 3 M$ par rapport au troisième trimestre de 2019.

De ce fait, Desjardins affiche un excédent net après ristournes aux membres de 669 M$. Ce résultat est en hausse de 31,2 % ou 159 M$ par rapport au troisième trimestre de 2019, lorsqu’il était de 510 M$.

Ce résultat consolidé a été poussé « par la bonne performance du réseau des caisses, de Valeurs mobilières Desjardins inc., ainsi que celle du secteur Assurance de dommages », dit la coopérative.

Assurance de dommages

Ainsi, pour son secteur assurance de dommages, qui avait reculé au deuxième trimestre, Desjardins déclare un excédent net de 155 M$, contre 34 M$ au troisième trimestre de 2019.

Pour expliquer cette progression de 355,9 % ou 121 M$, Desjardins met de l’avant deux raisons, soit la hausse des primes nettes ainsi qu’une sinistralité moins importante pour l’exercice en cours en assurance automobile, notamment en raison des changements dans les habitudes de conduites attribuables à la pandémie de COVID-19.

Le ratio combiné s’est par ailleurs amélioré de 12,7 points pour atteindre 82,8 %, quand il était de 95,5 % au troisième trimestre de 2019.

Assurance de personnes

Pour son secteur gestion de patrimoine et assurance de personnes, qui était dans le rouge au premier trimestre, Desjardins déclare un excédent net de 140 M$, contre 100 M$ au troisième trimestre de 2019.

Cette augmentation de 40 % ou 40 M$ est « principalement attribuable à la révision des provisions en assurance voyage constatées au cours du premier trimestre, en fonction des volumes actuels et attendus de demandes de réclamations, en lien avec la pandémie de COVID-19, et à l’incidence des marchés affectant favorablement les fonds de placement garanti », dit Desjardins.

Pour son principal secteur, celui des particuliers et entreprises, Desjardins déclare un excédent net après ristournes aux membres de 408 M$. Il est en hausse de 13 % ou 47 M$ par rapport au troisième trimestre de 2019, lorsqu’il était de 361 M$.

Enfin, la rubrique « autres » accuse un déficit net de 34 M$, quand elle affichait un excédent net de 15 M$ au troisième trimestre de 2019, en recul de 49 M$.

L’assurance de dommages fait grimper les primes

Les primes nettes de Desjardins se sont établies à 2,5 milliards de dollars (G$) au troisième trimestre de 2020. Elles étaient de 2,3 G$ au troisième trimestre de 2019 et sont donc en hausse de 8,9 % ou 208 M$.

Les primes nettes ont également été poussées par l’assurance de dommages.

Pour ce secteur uniquement, elles se chiffrent à 1,4 G$, contre 1,3 G$ au troisième trimestre de 2019. Elles sont en hausse de 12,3 % ou 157 M$ en raison de la croissance de la prime moyenne, mais aussi du fait de la fin de la cession des primes sur les nouvelles affaires et renouvellements survenus après la date d’acquisition dans le cadre du traité de réassurance signé à l’acquisition des activités canadiennes de State Farm.

Les primes de rentes progressent

Les primes nettes ont également augmenté pour le secteur gestion de patrimoine et assurance de personnes. Ainsi, les primes nettes d’assurance et de rentes se chiffrent à 1,2 G$, contre 1,1 G$ au troisième trimestre de 2019.

Elles sont en hausse de 4,7 % ou 52 M$ « en raison de la hausse des primes provenant essentiellement des rentes collectives ». Ces dernières ont en effet augmenté de 61,4 % ou 51 M$, se chiffrant à 134 M$, quand elles étaient de 83 M$ au troisième trimestre de 2019.

Les primes d’assurance collective ont quant à elles augmenté de 0,2 % ou 2 M$, atteignant 812 M$, tandis que les primes d’assurance individuelle ont baissé de 0,4 % ou 1 M$, atteignant 221 M$.

Le Mouvement Desjardins déclare par ailleurs une perte de revenus de primes de 69 M$ à la rubrique « autres », quand cette perte était de 68 M$ au troisième trimestre de 2019.

Les assureurs Manuvie, Empire Vie, Economical, Great-West Lifeco, Financière Sun Life, iA Société financière, Intact Corporation financière et Co-operators ont également dévoilé leurs résultats financiers pour le troisième trimestre de 2020.

Publicité
Sur le même sujet …