MENU

Des investisseurs miseront sur l’innovation et la consolidation en assurance vie

par Alain Thériault | 22 janvier 2020 11h20

Des assureurs et des firmes privées investissent dans l’industrie pour relever les défis 2020 d’innovation technologique et de consolidation de la distribution en assurance de personnes et en services financiers.

Face à des défis, comme implanter IFRS 17 et dépoussiérer les vieux systèmes, des investisseurs institutionnels ont compris qu’ils pouvaient apporter une solution. En activité depuis 2016 avec un premier fonds d’investissement, Portag3 Ventures renchérit avec une seconde ronde d’investissement dans son deuxième fonds.

Cette dernière clôture d’investissement atteint 427 millions de dollars (M$) et compte Aviva, Co-operators et Industrielle Alliance parmi ses investisseurs. L’objectif du fonds : investir dans les fintechs partout dans le monde.

Investir dans la distribution

Firme de placement privé qui gère 3,6 milliards $ d’actifs, Novacap se targue d’être la première au Canada à lancer un fonds dédié aux services financiers. Elle a créé le 3 décembre un nouveau fonds sectoriel appelé Novacap Services Financiers I. Sa première clôture a récolté des engagements initiaux de 260 M$. Le gestionnaire nourrit l’ambition d’atteindre 500 M$. Un deuxième groupe d’investisseurs institutionnels devrait s’ajouter durant le premier trimestre 2020, ajoute Novacap.

Les assurances spécialisées et leur distribution sont le premier des secteurs que privilégie le fonds. Novacap privilégiera également la gestion d’actifs et de patrimoine, les prêts non bancaires et l’infrastructure financière. « Le Fonds prévoit réaliser des investissements en capitaux propres afin de soutenir les sociétés dans leurs initiatives de croissance organique et d’acquisitions stratégiques », dit Novacap. Il est soutenu par des caisses de retraite privées et publiques, des institutions financières et des investisseurs privés.

« Le fonds Services Financiers répond à un besoin important du marché canadien que nous observons depuis quelques années », a déclaré Pascal Tremblay, président et chef de la direction de Novacap.

Des développements devraient rapidement survenir. « Cette clôture arrive à point, alors que nous analysons actuellement des opportunités d’investissement très attrayantes pour le Fonds », a pour sa part ajouté Marcel Larochelle, associé directeur, services financiers de Novacap. Le fonds entend saisir des occasions en Amérique du Nord, principalement au Canada. 

Affronter IFRS 17

Les assureurs n’auront pas trop de ces investissements. Parmi les défis qui toucheront tant les infrastructures que la technologie figure l’implantation de la norme IFRS 17 Contrats d’assurance. Elle sera une préoccupation majeure en 2020, année charnière pour les assureurs qui doivent établir des données de comparaison pour être prêts à implanter la norme le 1er janvier 2022.

Déjà, le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) consulte sur la question. Le BSIF veut ainsi recueillir l’information qui lui permettra de cerner voire d’atténuer les problèmes que rencontrent les assureurs à charte fédérale dans cette implantation.

Deux assurtechs se distinguent d’ailleurs dans leur apport aux assureurs dans cet important chantier, soit SAS et Moody’s Analytics.

Publicité
Sur le même sujet …