MENU

SSQ étend sa couverture des tests pharmacogénétiques

par Frédérique De Simone | 01 octobre 2019 13h45

SSQ Assurance couvre désormais les tests pharmacogénétiques dans certaines de ses polices d’assurance collective. Les preneurs de contrat pourront en faire la demande et pourront déterminer le maximum de remboursement.

Ces tests permettent d’anticiper la réponse d’une personne à un médicament ou à un traitement en fonction de son code génétique. Cela permet donc d’identifier la classe d’antidépresseurs ou de médicaments qui pourrait être la plus efficace pour traiter la dépression, le trouble du déficit de l’attention et certaines maladies chroniques comme l’hypertension ou encore les douleurs chroniques.

Des solutions personnalisées

« Puisque le traitement des maladies évolue vers des solutions personnalisées pour chaque patient, la pharmacogénétique est rapidement devenue un incontournable. SSQ Assurance tient à faire bénéficier sa clientèle des avancées technologiques en santé », dit Éric Trudel, premier vice-président, stratégies et gestion de l’offre de SSQ Assurance.

L’assureur devient par ailleurs le premier à ajouter une clause propre aux tests pharmacogénétiques à sa garantie d’assurance maladie, distincte de la clause traditionnelle d’analyses de laboratoire.

En parallèle d’un projet pilote

L’ajout de cette nouvelle clause en assurance maladie s’inscrit en parallèle du projet pilote d’assurance invalidité lancé en juin 2018. Les tests pharmacogénétiques sont donc également offerts aux assurés qui bénéficient de l’assurance invalidité à la suite d’un diagnostic de dépression. C’est par ailleurs grâce aux avancées technologiques et au succès du projet pilote qui ont permis à SSQ Assurance de développer la nouvelle clause en assurance maladie collective.

Pour être admissibles, les tests pharmacogénétiques devront être prescrits par un médecin et effectués dans un laboratoire dument autorisé au Canada. Les résultats des tests génétiques ne sont jamais fournis à l’assureur et toute information génétique est exclue lorsque les médecins transmettent un dossier médical à l’assureur.

Publicité
Sur le même sujet …