MENU

2021 s’amorce avec des tempêtes onéreuses pour les assureurs

par Frédérique De Simone | 12 février 2021 16h00

Photo: pxhere

Le mois de janvier a été secoué par des tremblements de terre, de sévères tempêtes et des tempêtes hivernales, coutant, encore une fois, des millions de dollars aux assureurs, indique Aon dans son bilan mensuel des catastrophes naturelles.

Le Canada a été soufflé par quelques tempêtes en janvier. L’Ouest a été le plus touché. Les Prairies et le sud de la Colombie-Britannique, de l’Alberta et de la Saskatchewan ont enregistré des pertes économiques estimées à 120 millions de dollars (M$), dont la majorité est assurée, entre le 12 et le 14 janvier.

Un autre système de tempêtes a traversé l’Ouest canadien et les Prairies du 19 au 20 janvier. Des rafales et de fortes chutes de neige ont causé des dommages, particulièrement à Edmonton. Aon s’attend à ce que le total des pertes à assurer atteigne les 10 millions de dollars américains (M$ US).

Un cocktail tropical frappe les États-Unis

Un système dépressionnaire s’est abattu sur le nord de la côte Pacifique, du 11 au 13 janvier. La région américaine a subi de fortes précipitations et des vents violents qui ont entrainé des pannes d’électricité généralisées, des inondations soudaines, des glissements de terrain, des déracinements d’arbres et des dommages matériels. Le total des pertes économiques a été estimé à 525 M$ US. Un peu plus de la moitié sont couvertes par une assurance.

Une succession de tempêtes a frappé la Californie au cours du mois de janvier. Du 17 au 20 janvier, les rafales dans la vallée de Sacramento, dans la région de la baie et dans le Grand Los Angeles ont entrainé des pertes estimées à 350 M$ US. Tandis que du 24 au 29 janvier, un déluge de précipitations causé par une rivière atmosphérique, aussi appelé Pineapple Express, s’est déversé sur la côte californienne, tout en recouvrant la Sierra Nevada de neige.

Les rivières atmosphériques sont de longs couloirs de vapeur d’eau provenant des tropiques, qui se forment à environ un kilomètre d’altitude et s’étendent sur des milliers de kilomètres. Ce genre de couloirs contient des quantités d’eau équivalant à 10 ou 15 fois celle contenue dans la rivière Mississippi. Quand elle atteint les chaînes de montagnes comme la Sierra Nevada, la vapeur s’élève, se refroidit et se condense. Des précipitations intenses ont alors lieu.

Le phénomène a causé en janvier des inondations soudaines et des glissements de terrain. Des dommages supplémentaires et des pannes d’électricité généralisées ont causé des pertes supérieures à 100 M$ US. Au moins deux décès ont été signalés.

La tempête de neige du 30 janvier au 3 février, qui a notamment touché New York, a causé des dommages matériels moins importants qu’initialement estimés. Le total des pertes est tout de même estimé à quelques millions de dollars américains.

L’Espagne combat la neige

L’Espagne a connu de fortes chutes de neige, en janvier, causant des pertes de 2,2 milliards de dollars américains et des interruptions d’exploitation. Les assureurs auront des réclamations de quelques dizaines de millions d’euros à couvrir.

Les Espagnols ont été touchés par la tempête Hortense, qui a aussi balayé le sud-ouest de la France et de la Corse. Puis un essaim de tremblements de terre a frappé Grenade, dans le sud de l’Espagne. Le plus fort tremblement a atteint une magnitude 4,3, le 28 janvier. Le consortium national d’assurance dit avoir reçu plus de 3 400 réclamations, en date du 3 février.

Temps froid en Asie

En Indonésie, un séisme de magnitude 6,2 a frappé la Majene Regency, le 14 janvier. Des responsables gouvernementaux ont confirmé qu’au moins 108 personnes avaient été tuées ou portées disparues et 3 369 autres blessées. Plus de 7 100 maisons et autres structures ont été endommagées. Les couts préliminaires sont évalués à 60 M$ US. Toutefois, le montant total des pertes pour le mois de janvier devrait être encore plus élevé, puisque plusieurs inondations causées par les fortes pluies ont frappé le pays, au cours du mois.

Une vague de températures très froides s’est installée sur nord de la Chine au début janvier. L’Administration météorologique chinoise a enregistré de nouveaux records de température minimale dans au moins 60 localités. Le gel a endommagé l’agriculture de la Mongolie, du Jilin et de Liaoning. Le total des pertes économiques a été estimé à 155 M$ US.

De fortes chutes de neige sont tombées sur le Japon, du 7 au 12 janvier, où 23 personnes ont été tuées et au moins 394 autres ont été blessées. Les secteurs de l’agriculture et des transports ont été fortement endommagés. Le total des pertes assurées devait atteindre des centaines de millions de dollars américains.

Les températures extrêmement basses accompagnées de chutes de neige ont affecté Taiwan, du 8 au 12 janvier ; la capitale nationale Taipei a été considérée comme la plus touchée.

Publicité
Sur le même sujet …
AON
close button

Faites le plein de nouveautés !

  • Santé/mieux-être au travail
  • Pandémie et assurance collectives
M’inscrire pour voir
la rediffusion
  • Soins virtuels:
    de l'échec à l'explosion!
  • Autogestion: par
    où commencer ?
close button

Les vitrines du

Image conférence

Ayez tous les outils en main pour
performer dans cette nouvelle réalité

Des leaders en assurance, santé collective et avantages sociaux.