MENU

Assurance voyage et COVID-19 : plus d’options pour les travailleurs

par Frédérique De Simone | 27 octobre 2020 10h29

Les travailleurs qui doivent voyager pour affaires ont dorénavant plus d’options pour assurer leur protection face à la COVID-19.

Allianz a lancé le 15 octobre un régime d’assurance et d’assistance pour les frais médicaux d’urgence associés à la COVID-19. La couverture s’étend maintenant jusqu’à un million de dollars.

Le régime est offert par l’entremise du réseau national de partenaires d’Allianz Global Assistance qui compte plus de 9 000 agences de voyages et courtiers d’assurance.

Le régime d’assurance et d’assistance pour la COVID-19, qui offre une couverture pour des destinations internationales, y compris les États-Unis, vise à aider et à limiter la propagation du virus en fournissant une protection financière et des services d’assistance pour un traitement médical ou alors, pour respecter les protocoles de quarantaine s’ils reçoivent un résultat positif à un test de COVID-19 à l’étranger, par exemple.

« Nous souhaitons ainsi éliminer les obstacles qui pourraient autrement pousser un voyageur à éviter de se faire soigner. Nous veillons ainsi à ce que le voyageur se soit rétabli complètement avant de rentrer au Canada », indique Lucy Hathaway, chef du service des ventes chez Allianz Global Assistance.

Une offre améliorée

Zurich de l’Amérique du Nord a lancé une assurance accidents pour les voyages d’affaires.

La protection lancée par Zurich Canada au début du mois d’octobre est maintenant accessible à l’ensemble de l’Amérique du Nord. Elle offre des couvertures personnalisables qui incluent les soins médicaux d’urgence à l’étranger, l’évacuation et le rapatriement médical. Le service d’assistance voyage fournit des renseignements sur la destination, des informations sur l’itinéraire, des alertes de voyage et l’accès aux services d’urgence pour les employés couverts.

Exigences différentes selon les pays visités

À noter que de plus en plus de pays imposent aux voyageurs de souscrire une assurance voyage avant de pouvoir entrer sur leur territoire. Aruba, le Brésil, Cuba, le Costa Rica et l’Équateur, pour ne nommer que ceux-là, sont des pays qui recommandent une assurance maladie pour les soins de santé en cas de pépins sur leur territoire avant d’y entrer, sans toutefois l’exiger.

Quant aux voyageurs canadiens, ils ne sont plus autorisés à voyager sur le territoire de l’Union européenne, depuis mercredi dernier. Certains profitent toutefois du confinement de la deuxième vague et des prix au rabais pour aller chasser la grisaille de l’automne vers des destinations soleil comme au Mexique et bon nombre de Snowbirds envisagent de retourner en Floride passer l’hiver.

Publicité
Sur le même sujet …