MENU

AssurExperts : la filiale Financement Eurêka franchit le cap des 100 cabinets utilisateurs

par Andrea Lubeck | 27 février 2018 07h00

En 2017, Financement Eurêka, la filiale de financement de primes de la bannière en assurance de dommages AssurExperts, a franchi le cap des 100 cabinets avec qui elle a fait affaire.

Ce projet, qui a vu le jour en 2015, est en voie d’atteindre les 20 millions de dollars de volume de primes. « Nous avons une très forte croissance. L’approche que nous avons adoptée pour générer ce volume est d’ouvrir le marché à tous les cabinets, pas seulement aux membres de la bannière », explique Pierre Boisvert, ancien dirigeant d’AssurExperts et actuellement conseiller au président, Rémy-Pierre Boisvert.

Frais de financement dynamiques

Il ajoute que le succès qu’a connu Financement Eurêka est dû aux frais de financement dynamiques, qui peuvent atteindre 1,5 % dépendamment des dossiers. De plus, le programme de 12 versements égaux mensuels est aussi populaire ; 50 % des offres chez Eurêka profitent du programme. « Les versements sont tout inclus : on compte la prime, les taxes, les frais des assureurs et la commission du courtier », relate Rémy-Pierre Boisvert.

Les centres d’expertise se multiplient

Au fil des années, AssurExperts a mis sur pieds plusieurs centres afin d’aider ses membres. Parmi ceux-ci, on compte le centre d’expertise en cautionnement, qui permet à plusieurs des cabinets membres d’exploiter ce secteur.

« Certains courtiers qui n’avaient jamais touché à ces risques peuvent maintenant le faire grâce au centre. Cela leur donne un avantage par rapport aux courtiers qui n’y touchent pas, puisque ces derniers risquent de voir leur volume en commercial transféré à ceux qui font du cautionnement », souligne Rémy-Pierre Boisvert. Il précise aussi que le centre de placement pour l’assurance des entreprises se porte bien ; entre 50 et 100 demandes y sont reçues par jour.

Par ailleurs, la bannière a ajouté 11 nouveaux membres, incluant les fusions et acquisitions, portant le nombre total à 66 avec 90 points de vente. Le volume de prime avoisine les 300 millions de dollars.

Faire face à la pénurie d’employés

Pour l’année en cours, en plus de continuer à développer le secteur commercial, AssurExperts compte lancer des outils en ressources humaines pour ses membres. « C’est le nouveau volet que l’on souhaite offrir à nos membres. La pénurie de main-d’œuvre se fait sentir partout, nous voulons donc donner aux propriétaires de cabinets un coffre à outils pour contrer la tendance dans les prochains mois », révèle Rémy-Pierre Boisvert.

Publicité