MENU

Courtage IARD : l’Autorité veut entendre toutes les parties

par Hubert Roy | 21 octobre 2014 09h00

L’Autorité des marchés financiers a signifié aux deux organisations représentant des courtiers d’assurance de dommages au Québec qu’elle souhaitait entendre leurs points de vue respectifs sur les dossiers touchant ce canal de distribution. La précision est venue à la suite d’un article paru dans le Journal de l’assurance faisant mention d’un comité permanent liant l’Autorité et le Regroupement des cabinets de courtage d’assurance du Québec (RCCAQ).Dans une série d’échanges avec la Fédération des courtiers d’assurance indépendants du Québec (FCAIQ), et dont le Journal de l’assurance a obtenu copie, Eric Stevenson, surintendant de l’assistance aux clientèles et de l’encadrement de la distribution de l’Autorité, précise que le comité mis en place avec le RCCAQ n’en est pas un permanent.

« Il ne s’agit pas d’un comité permanent et il n’en a jamais été question, a renchéri Sylvain Théberge, directeur des relations avec les médias à l’Autorité. « C’est juste qu’on rencontre le RCCAQ de temps à autre pour discuter de différents enjeux les concernant. »

Dans son courriel adressé au président de la FCAIQ, Sylvain Racine, M. Stevenson indique qu’en vertu de sa loi constitutive, l’Autorité a notamment pour mission d’assurer l’encadrement des activités de distribution de produits et de services financiers en mettant en place un cadre règlementaire efficace favorisant le développement du secteur financier. « Pour ce faire, elle écoute et reçoit régulièrement des organismes qui souhaitent la rencontrer pour discuter de leurs préoccupations dans leur secteur d’activités. C’est d’ailleurs dans ce contexte que l’Autorité rencontre de temps à autre le RCCAQ. C’est aussi ce que nous avons fait en rencontrant les représentants de la FCAIQ à l’automne 2013 », dit M. Stevenson Il conclut son message en indiquant que si un comité permanent venait à être créé, la FCAIQ serait invitée à y participer.

Du côté du RCCAQ, on rappelle que les rencontres avec l’Autorité ont comme objectif de permettre de mieux connaitre la situation et les enjeux des cabinets de courtage au Québec. « L’Autorité a le souci de comprendre davantage la réalité du réseau de courtage, et nous y participons en tant que regroupement représentatif des cabinets de courtage du Québec », a indiqué Jean Bilodeau, président du RCCAQ, dans un courriel destiné au Journal de l’assurance, qui avait invité le Regroupement à faire connaitre sa position à ce sujet.

Publicité