MENU

Courtiers Unis veut continuer son développement en misant sur la rentabilité de ses cabinets

par Hubert Roy | 24 février 2015 09h00

Réseau Courtiers Unis veut contribuer au développement de ses membres en les incitant à miser sur leur rentabilité. La bannière déploiera quelques initiatives en ce sens.« Nous continuerons à miser sur l’indépendance de nos membres. Nous voulons aussi nous distinguer par nos outils informatiques, notamment notre Intranet, nos soumissions par Internet et notre support logistique. Nous sommes une force d’affiliation et de négociation entre cabinets et assureurs. Il existe encore beaucoup de petites et moyennes entreprises qui ont besoin d’avoir de l’appui. Ce besoin-là existe, et le courtier vient servir les intérêts des assureurs en donnant cet appui », dit Louis Bois, président de la bannière.

La bannière a recruté 11 nouveaux cabinets en 2014. Elle en compte dorénavant 108, pour un volume de primes totalisant 200 M$.

Courtiers Unis a à son ordre du jour la rentabilité de ses cabinets. « Les primes ne sont pas très hautes en assurance de dommages au Québec. L’inflation joue quand même. Ça a un impact sur nos ratios de pertes. C’est pourquoi nous voulons sensibiliser nos courtiers à travailler sur leur rentabilité », dit-il.

La bannière a aussi célébré ses 25 ans au cours de la dernière année. « Ça montre que nous passons à travers le temps et ça nous motive à aller plus loin », dit M. Bois.

Courtiers Unis se consacrera à développer son écosystème d’affaires en 2015, notamment en créant des niches. « Certains courtiers travaillant dans des bureaux ou encore des agents travaillant chez des assureurs directs ont envie de développer leur clientèle, tout en ayant la fibre entrepreneuriale. La bannière peut être un moyen pour eux d’y accéder. On ressent encore celle-ci et on donner le moyen à ces gens d’accéder à la direction de leurs entreprises », dit M. Bois.

Publicité