MENU

Création d’une société de portefeuille en vue pour iA

par Justine Montminy | 06 février 2018 09h45

Yvon Charest

La société d’assurance et de gestion de patrimoine iA Groupe financier a annoncé son intention de créer une société de portefeuille regroupant l’ensemble des activités du groupe.

Le président et chef de la direction, Yvon Charest, a affirmé, en entrevue avec le Journal de l’assurance, qu’il souhaitait ainsi se mettre sur le même pied d’égalité que ses compétiteurs, Financière Sun Life, Manuvie et Great-West, qui possèdent tous une société de portefeuille.

« Eux ils en ont une. Nous on n’en a pas. On veut avoir la même flexibilité financière que ces grandes compagnies. C’était une étape naturelle dans notre développement », explique M. Charest.

Faciliter les acquisitions

La création d’une société de portefeuille donnerait également à l’assureur une plus grande souplesse financière et permettrait une augmentation de la rapidité d’action pour les acquisitions futures et pour les actions de financement.

 « Nous nourrissons l’ambition de poursuivre notre croissance sur la scène canadienne et aux États-Unis », précise le chef de l’exploitation, Denis Ricard. La société a fait un total de 35 acquisitions depuis sa démutualisation il y a 18 ans. La dernière émission de débentures émise par la société s’élevait à 400 millions de dollars pour 2017. « La société de portefeuille nous permettrait de réaliser de plus grosses acquisitions », ajoute M. Charest.

Attente d’approbation

Les modalités de mise en place de cette nouvelle structure seront connues au cours des prochains mois. iA doit tout d’abord obtenir l’approbation des actionnaires lors de son assemblée générale annuelle, qui se tiendra le 10 mai à Québec.

La société devra également s’adresser à l’Assemblée nationale du Québec pour l’adoption d’un projet de loi d’intérêt privé ayant pour objet de proposer certaines modifications à la Loi concernant l’Industrielle-Alliance Compagnie d’Assurance sur la Vie. M. Charest s’attend à obtenir une réponse en juin. L’approbation finale se fera par l’Autorité des marchés financiers au début de l’été ou au début de l’automne, selon les prédictions de M. Charest.

Publicité
Sur le même sujet …