MENU

Échange de données : les courtiers auront des normes conformes en assurance des entreprises

par Hubert Roy | 30 novembre 2018 11h30

L’arrivée des edocs a grandement facilité la vie des courtiers en assurance des particuliers, alors qu’ils pouvaient échanger des données avec les assureurs dans un même langage informatique. L’assurance des entreprises aura les mêmes avantages dans les prochains mois.

Le Centre d’étude de la pratique d’assurance (CSIO) en a fait l’annonce le 22 novembre. Un processus de soumission plus rapide, l’élimination de la double entrée de données et des processus d’affaires plus fluides sont les promesses qui accompagnent ce nouveau développement du CSIO, dont la mission est justement d’améliorer le sort des courtiers en matière de technologie.

« Ces améliorations enlèveront des frictions dans les flux de travail des courtiers. Les courtiers pourront passer plus de temps sur des activités à valeur ajoutée, telles que bâtir des relations avec leurs clients », a indiqué Michael Spiar, porte-parole du CSIO, au Journal de l'assurance.

Comité de travail

Pour en arriver à cette avancée, un comité de travail réunissant douze assureurs et des courtiers œuvrant au sein de l’Association des courtiers d’assurance du Canada (ACAC) a revu les processus nécessaires en assurance des entreprises en juillet dernier. Son but : trouver un ensemble minimal de données qui permettrait à tout le monde de communiquer ensemble, allant du système de gestion de courtage (BMS) au portail d’un assureur. Les grands principes ont été trouvés pour en garantir le succès. Au cours des prochains mois, les travaux se poursuivront pour finaliser le tout.

Le CSIO pourra ensuite superviser son implantation, comme il l’a fait pour les edocs. L’organisme travaille d’ailleurs à la préparation d’un programme de certification des normes en assurance des entreprises, qui définira les exigences de mise en œuvre, dans l’industrie, qui permettent l’échange facile de données sur les polices entre les courtiers et les assureurs. La certification homologuera les assureurs et les fournisseurs de BMS qui satisfont à ces exigences, ce qui favorisera la conformité aux normes dans l’ensemble du réseau des courtiers.

L’ensemble minimal de données que vise à avoir en main le CSIO se compose des éléments de données communs qu’utilisent les assureurs pour assurer des risques commerciaux, peu importe leur complexité. L’ensemble a été mis en correspondance avec les normes de données XML. « Il servira de fondement à l’implantation des systèmes des assureurs et des fournisseurs, ce qui réduira la complexité et le cout des efforts de programmation dans l’ensemble du réseau des courtiers », affirme le CSIO.

Les assureurs qui ont participé à la démarche

•             AIG

•             Aviva Canada

•             Economical

•             Gore Mutual

•             Heartland Farm Mutual

•             Intact Assurance

•             Northbridge

•             RSA Canada

•             Saskatchewan Mutual Insurance

•             SGI Canada

•             Travelers Canada

•             Wawanesa

Publicité
Sur le même sujet …