MENU

Fraude à l’assurance : Aviva déjoue un stratagème en Ontario

par Réception du Journal de l'assurance | 19 juin 2014 11h15

Les fraudeurs continuent de cibler l’assurance automobile en Ontario, souligne Aviva Canada. L’assureur vient d’ailleurs de contrecarrer les plans d’une telle fraude en Ontario. Dans le cas présenté, plutôt que de souscrire l’assurance, le fraudeur a gardé l’argent des primes, dépouillant cette pauvre personne de milliers de dollars et la laissant conduire sa voiture sans protection.

Une cliente de Renato Nolivos a avisé Aviva Canada et la police régionale de York qu’elle avait été victime de fraude. En janvier 2013, un ami lui avait recommandé de communiquer avec M. Nolivos pour obtenir de l’assurance à bon prix. La dame allègue que M. Nolivos lui a fourni une carte d’assurance temporaire et a perçu des primes d’une valeur totale de 3 125 $ en espèces. Comme elle n’avait toujours pas reçu de carte d’assurance en remplacement de sa carte temporaire, elle est entrée en contact avec le réseau de M. Nolivos. Une police Aviva a été souscrite au nom de la victime auprès d’un courtier d’assurance agréé, mais elle n’entrait pas en vigueur avant qu’un montant additionnel de 1 660 $ lui soit soutiré.

En juin de la même année, Aviva Canada n’avait reçu que deux paiements de prime. Elle a donc fait parvenir une lettre à sa cliente l'avisant que la police serait résiliée en raison d’un défaut de paiement. La somme de 4 785 $ que la victime avait remise à M. Nolivos est simplement disparue.

Aviva Canada et la police régionale de York ont enquêté conjointement sur ces allégations de fraude. Le 10 avril 2014, M. Nolivos a été mis en arrestation et accusé sous divers chefs liés à son implication dans la vente frauduleuse d’assurances. La date de sa comparution a été fixée au 10 juillet 2014. La victime est désormais titulaire d’une assurance automobile en bonne et due forme d’Aviva Canada.

Publicité