MENU

La concentration en IARD continue de s’effriter au Québec

par Vicky Poitras | 25 septembre 2009 14h32

En deux ans, les dix joueurs dominants de l'industrie québécoise de l'assurance de dommages ont perdu près de 2 % de leur part de marché.La part de marché des dix principaux assureurs IARD au Québec est ainsi passée de 70,7 % en 2006 à 69,1 % en 2007 pour descendre à 68,8 % en 2008. Même si ce groupe élite a réussi à augmenter le total combiné de son volume de prime en 2008, l'industrie québécoise dans son ensemble a connu une meilleure performance.

En 2008, le top 10 a récolté près de 5,2 milliards de dollars (G$) de primes. Il s'agit d'une hausse de 1,7 % par rapport à 2007. Le marché québécois, lui, a augmenté son volume de primes de 2,2 % en 2008 par rapport à 2007. Il a atteint 7,5 G$.

Seuls deux joueurs changent de position au classement des dix compagnies ayant récolté le plus grand volume de primes. La Capitale assurances générales monte au cinquième rang et déloge Aviva Canada qui se retrouve en sixième position. La Capitale est d'ailleurs l'entreprise du top 10 qui a connu la plus forte croissance de son volume de primes en 2008, à 11,5 % par rapport à 2007.

Le Groupe Promutuel conserve la quatrième place même si son volume de primes a diminué de 5,9 % en 2008. L'assureur maintient un volume supérieur à 500 millions de dollars (M$) malgré la perte en 2008 des deux mutuelles Promutuel Dorchester et Promutuel Lévisienne-Orléans. Ces dernières ont fusionné pour former le Groupe Ledor, dans les régions de Québec et de Chaudière-Appalaches.

Au premier rang se trouve Intact Assurance (auparavant ING Assurance) qui est le seul assureur à avoir dépassé le cap du milliard pour son volume de primes. Il est suivi de Desjardins Groupe d'assurance générales qui a terminé l'année 2008 avec un volume de 941 M$ et de AXA avec 744 M$.

Certaines compagnies d'assurance qui ne figurent pas au top 10 québécois ont réussi à augmenter leur volume de primes dans le marché québécois ainsi que dans le marché canadien. C'est le cas notamment de TD Assurance, Royal & Sun Alliance, La Garantie, GCAN, Industrielle Alliance et Échelon.

D'autres ont plutôt vu leur volume diminuer dans les deux marchés : Genworth, Chubb, RBC Assurances, Travelers et FM Global entre autres.

Economical a pour sa part réussi à hausser son volume de 1,7 % dans le marché canadien en 2008 par rapport à 2007. Toutefois, le volume de primes a chuté de plus de 17 % au Québec. Même si le portefeuille de La Fédération a été transféré à celui de La Missisquoi dans la province, cette dernière affiche un recul de près de 8 %.

Du côté de Kingsway, le volume de primes a diminué de 3 % au Canada en 2008 par rapport à 2007. Le résultat ne tient pas compte des primes recueillies par York Fire & Casualty, puisque Kingsway l'a vendue à La Capitale au courant de l'année dernière. Au Québec, toutefois, le résultat est positif et se chiffre à 4,3 %. Dans les deux marchés, c'est la filiale Jevco qui sauve les meubles avec des croissances de 59,7 % au Québec et de 63,4 % au Canada.

Concentration stable au Canada

Au Canada, la part de marché des dix joueurs dominants demeure stable. Elle est passée de 54,4 % en 2007 à 54,6 % en 2008. Ces assureurs ont augmenté le total de leur volume de primes de 3,4 %, pour l'établir à 21,8 G$. Il s'agit d'une croissance plus forte que celle générée par l'ensemble de l'industrie canadienne, qui s'élève à 2,9 % par rapport à 2007. Le volume total de primes au Canada atteint tout près de 40 G$.

Tous les assureurs qui figurent au top 10 canadien ont réussi à augmenter leur volume de primes en 2008 par rapport à 2007, à l'exception de Northbridge. Ce dernier encaisse un recul de 6,5 % et passe de la septième à la dixième position. Cette décroissance est due à la mauvaise performance de ses filiales Markel (-30,9%) et Commonwealth (-11,7%).

C'est State Farm qui prend la place de Northbridge, en se hissant de la dernière à la septième place, grâce à une croissance de près de 10 % de son volume de primes.

Autre changement au classement : AXA se hisse du neuvième au huitième rang après avoir augmenté son volume de prime de 7,6 % en 2008 par rapport à 2007. Il change ainsi de place avec Wawanesa qui a tout de même connu une hausse de 5,3 %.

Premier au Canada

Comme au Québec, Intact Assurance demeure en première position au Canada et elle est la seule compagnie à enregistrer un volume de primes qui dépasse quatre milliards de dollars. Ce sont ses filiales Trafalgar, La Nordique et Bélair qui ont connu la meilleure performance du groupe avec des croissances de primes respectives de 11,7 %, 11,6 % et 8 %.

Intact Assurance est suivi au classement canadien par Aviva Canada, avec 3,3 G$, et par Co-operators, avec 2,1 G$.

Publicité