MENU

La cyberassurance demeure un marché profitable, dit Aon

par Justine Montminy | 26 juillet 2018 11h30

Photo : Freepik

Le marché de la cyberassurance continue d’être profitable aux États-Unis selon le rapport 2017 US Cyber Insurance Profits and Performance d’Aon Benfield. En 2017, le ratio de perte pour l’industrie se situait à 32,4 % contre 47,6 % l’année précédente.

Le marché est aussi à la hausse puisque 170 assureurs américains ont affirmé faire de la souscription de cyberassurance, en comparaison à 140 en 2016 et 119 en 2015.

Augmentation des primes

Le nombre de primes sur le marché américain a augmenté de 37 % ce qui représente un total de 1,84 milliard de dollars américains en 2017. D’autre part, le cout moyen des réclamations a également diminué, passant d’environ 91 000 dollars américains en 2016, à 57 000 dollars américains en 2017.

« Notre étude révèle que malgré plusieurs cyberattaques significatives en 2017, les primes ont continué d’augmenter et les ratios de pertes ont continué de diminuer. C’est très encourageant pour les joueurs existants et ceux qui cherchent à entrer dans ce secteur d’activité », explique le responsable de la cyberanalytique pour Aon, Jon Laux.

Un marché encore concentré

Le rapport d’Aon indique que malgré les nouveaux assureurs qui entrent dans le marché, ce dernier demeure encore concentré. En 2017, les dix plus gros assureurs de la cyberassurance représentaient 69 % des primes directes souscrites. Toutefois, ce chiffre a connu une baisse de 73 % par rapport à 2016.

Le rapport 2017 US Cyber Insurance Profits and Performance d’Aon se basent sur les données de la National Association of Insurance Commissioners et prend seulement en considération les primes souscrites par les assureurs américains.

Publicité
Sur le même sujet …