MENU

L’assurance contre le cyberrisque pourrait devenir obligatoire

par Mathieu Carbasse | 05 octobre 2015 13h19

Selon un dernier rapport de Timetric, le marché de l'assurance des cyberrisques connaît un développement rapide, le total des primes brutes émises au niveau mondial étant passé de 850 millions de dollars (M$) en 2012 à près de 2,5 milliards de dollars (G$) en 2014.

Ce marché émergeant gagne du terrain en raison du nombre croissant de cyberattaques et du recours croissant des entreprises en matière de technologie opérationnelle et de stockage de données.

« Alors que les gouvernements sont de plus en plus visés par les cyberattaques, la perspective d’une assurance obligatoire contre les cyberrisques pourrait devenir une réalité. Cela aurait un impact direct sur le marché et pourrait créer une nouvelle source de revenus pour les assureurs de dommages », commente Jay Patel, analyste en assurance au sein de Timetric.

Toutefois, les entreprises d'assurance réagissent encore lentement à cette demande croissante, et nombre d'imperfections conduisent à un résultat loin d’être optimal.

L’Europe : un marché en expansion

Par ailleurs, une fois que la loi sur la protection des données (General Data Protection) sera mise en place en Europe, la demande pour les cyber-assurances devrait croître sensiblement outre-Atlantique. Ce texte de loi doit en effet entrer en vigueur en 2017 dans tous les états membres de l'UE, rendant obligatoire le signalement en cas de violation de données.

Aujourd’hui encore, le marché de l’assurance contre le cyberrisque reste sous-exploité en Europe, avec une valeur estimée à 150 M$ de primes brutes émises en 2014. En comparaison, les États-Unis arrivent en tête avec environ 90% des primes du marché mondial.

Publicité
Sur le même sujet …