MENU

Le guide de l'acheteur prudent

par Vicky Poitras | 16 mars 2006 20h27

Selon le spécialiste Bob Labrecque, l’acheteur d’une clientèle en assurance de personnes ou en fonds sera bien avisé d’avoir pris les dispositions suivantes avant de signer le chèque!1 -Agencement stratégique (strategic fit) : l’acheteur veillera à ce que le vendeur ait un plan d’affaires correspondant à sa philosophie.

2 -Agencement géographique : l’acheteur préférera une clientèle se retrouvant essentiellement dans son rayon d’action.

3 -Confidentialité de l’offre d’achat : l’acheteur prendra des mesures pour que les négociations ne s’ébruitent pas.

4 -Vérifications diligentes (due diligence) : l’acheteur aura intérêt à vérifier les états financiers et autres données financières du bloc d’affaires en vente, comme le potentiel de croissance à court ou à long terme.

5 -Accord de transition : l’acheteur et le vendeur s’entendent pour que ce dernier demeure au sein de l’entreprise pendant une période donnée.

6 -Lettre d’intention ou moratoire (standstill agreement) : prévoir une entente où le vendeur, en échange d’une mise de fonds par l’acheteur, ne traitera pas avec un autre tant que celui-ci n’aura pas terminé sa vérification diligente.

7 -Clause de conservation : le contrat de vente prévoira de dédommager l’acheteur si trop de clients quittent après la transaction.

8 -Clause de non-sollicitation : le contrat prévoira que le vendeur n’entre plus en contact avec les clients pour des motifs d’affaires.

9 -Clause de non concurrence : il prévoira que le vendeur n’entreprenne pas d’activités dans le même secteur ou dans la même région.

10 -Arbitrage en cas de désaccord : les parties auront avantage à nommer d’un commun accord une personne neutre (un avocat par exemple) en mesure de les aider à régler leur différend en cas de conflit.

Publicité