MENU

Les assureurs misent sur les acquisitions pour transformer leur entreprise

par Justine Montminy | 20 juin 2018 11h30

Photo : Freepik

Un nouveau rapport publié par KPMG International démontre que 80 % des dirigeants de compagnies d’assurance prévoient faire de une à trois acquisitions ou partenariats d’ici les trois prochaines années.

Intitulé Accelerated evolution – M & A, transformation and innovation in the insurance industry, le rapport a interrogé un total de 200 dirigeants d’entreprise à travers le monde.

« La majorité des assureurs ont l’intention de faire des acquisitions qui pourraient transformer leur organisation pour l’avenir, plutôt que de simplement améliorer leurs modèles d’affaires et d’exploitation actuels », dit KPMG International. Plus de 60 % des assureurs ont déclaré que la transformation de leur entreprise ou de leur modèle d'exploitation serait le facteur clé permettant des acquisitions alors que seulement 21 % ont indiqué simplement vouloir améliorer leur modèle actuel.

Un marché compétitif

Selon la responsable de l’assurance mondiale chez KPMG International, Laura Hay, les assureurs peuvent seulement compter sur une croissance organique pour atteindre leurs objectifs. « Les assureurs se disputent des parts de marché dans un environnement de croissance lente, qui connait un afflux de nouveaux joueurs dynamiques en insurtech. Les alliances et les acquisitions deviennent essentielles car les assureurs cherchent à interagir avec leurs clients d’une manière différente. Ils ont accès à des capacités opérationnelles et à une infrastructure technologique innovante pour refondre leur activité et stimuler la croissance. »

Transactions à l’international favorisées

Le rapport démontre que 66 % des assureurs prévoient mener des transactions transfrontalières tandis que 32 % prévoient se concentrer sur les marchés nationaux. Pour ce qui est des partenariats et des alliances au cours des trois prochaines années, 39 % des assureurs ont indiqué qu’ils visent l’international et 6 % prévoient des alliances nationales.

KPMG International prévoit que la plupart des activités de fusions et acquisitions des trois prochaines années seront principalement en Amérique du Nord, plus particulièrement aux États-Unis.

Publicité
Sur le même sujet …