MENU

Les courtiers en assurance de dommages préfèrent Facebook, selon un sondage

par La rédaction | 02 novembre 2017 09h45

Photo : Stockvault.net

Les cabinets de courtage canadiens en assurance de dommages préfèrent Facebook pour communiquer avec des clients et des clients potentiels, selon 90 % des répondants au sondage sur les médias sociaux mené par Assurance Economical. LinkedIn est utilisé par 61 % des répondants et un peu plus de la moitié d'entre eux (53 %) utilisent Twitter.

Par ailleurs, le sondage révèle que la majorité des cabinets de courtage sondés reconnaissent la valeur des médias sociaux en ce qui concerne la création d'une expérience client engageante. Ils sont ainsi 85 % à convenir que les entreprises qui ont une présence engageante sur les médias sociaux ont un avantage concurrentiel par rapport à celles qui n'en ont pas.

Changer la façon de communiquer avec les clients

« Les médias sociaux contribuent à changer la façon dont les courtiers d'assurance de dommages canadiens communiquent avec les clients, affirme Michael Shostak, vice-président principal et chef du marketing chez Assurance Economical. Les courtiers utilisent les médias sociaux de plusieurs façons, pour attirer de nouveaux clients ou offrir un service à la clientèle. Il s'agit d'une nouvelle tendance et en tant qu'industrie, nous n'avons pas encore réalisé tout le potentiel de cette plateforme. Les résultats de notre sondage démontrent que cette industrie souhaite changer, mais qu'elle n'a ni le temps, ni les ressources, ni les connaissances nécessaires pour mettre sur pied une stratégie des médias sociaux efficace. »

Budget publicitaire annuel moyen de 1 000 $ à 2 499 $

Les entreprises qui paient pour la publicité sur les médias sociaux accordent un budget annuel moyen de 1 000 $ à 2 499 $. Ceux qui ont affirmé avoir un « budget limité pour les médias sociaux à payer » affirme qu’il s’agit d’un obstacle à leur succès. Ces résultats indiquent que les courtiers ressentent la nécessité d’investir davantage dans la publicité sur les réseaux sociaux puisque ces plateformes évoluent et les médias payants deviennent un élément de plus en plus important dans leur stratégie.

 « La majorité des courtiers reconnaissent la valeur d'une présence importante sur les médias sociaux, confirme Naheed Somji, spécialiste principal des médias sociaux chez Assurance Economical. Les principaux investisseurs s'entendent pour dire qu'une présence engageante dans les médias sociaux offre un avantage concurrentiel aux entreprises. »

Pour obtenir le rapport complet, cliquer ici.

Publicité