MENU

Manuvie fera appel aux courtiers en assurance de dommages pour distribuer le RVER

FLASHFINANCE | PRIVILÈGE DE VOTRE NIVEAU PRO
par Alain Thériault | 25 juin 2014 10h10

La Financière Manuvie a aussi d’autres options que son réseau traditionnel pour distribuer le régime volontaire d’épargne retraite. L’assureur entend distribuer le RVER par l’intermédiaire des cabinets de courtage en assurance de dommages.Des spécialistes issus de l’équipe de Robert Tellier, vice-président des solutions épargne et retraite collectives, étaient à l’action lors de la Journée de l’assurance de dommages qui s’est déroulée le 12 mars, à Montréal, sous l’égide du Journal de l’assurance. Un kiosque leur a permis de proposer aux cabinets d’adhérer à la distribution du RVER.

« Tout est dans la distribution. Il faut voir toutes les opportunités et aller chercher le plus de conseillers certifiés possible. Il y a 55 000 entreprises de cinq employés et plus qui n’ont pas de régime privé de retraite. Les courtiers en assurance de dommages sont très près des clients potentiels que sont les PME. Il y a là une occasion, puisque plusieurs cabinets ont des employés avec permis, grâce à leur stratégie de services financiers intégrés », explique M. Tellier. « J’essaie de contrebalancer Desjardins, qui me chicote parce qu’elle a déjà commencé à approcher ces clients directement dans toute la province », a-t-il confié.

Manuvie exploitera en outre un réseau fondé sur le référencement. « Les conseillers pourront nous recommander des clients, et notre service instaurera le RVER pour eux », a révélé M. Tellier. Il se dit prêt à rémunérer les références de toute provenance, même celles issues des réseaux de ses concurrents autorisés à vendre le RVER, soit les assureurs, les banques et les sociétés de fonds communs.

Publicité