MENU

Regain de création de cabinets de courtage en 2018-2019

par Frédérique De Simone | 28 août 2019 11h30

Photo: Freepik

Du 1er aout 2018 au 31 juillet 2019, le Journal de l’assurance a dénombré 57 nouvelles inscriptions de cabinets au Registre des entreprises et des individus autorisés à exercer de l’Autorité des marchés financiers. De ce nombre, 15 ont confirmé avoir lancé leur entreprise. Dans 12 cas, il s’agit de courtiers, tandis que pour les 3 autres, il s’agit d’agents autonomes.

Qu’en est-il des 42 autres ? Pour 32 d’entre eux, il s’agit de changements administratifs, allant du changement de nom au rachat de volume. Les autres ne nous ont pas rappelés ou ont refusé de divulguer la nature de l’inscription.

Création de nouveaux cabinets de courtage et d'agences au Québec depuis 2010

Parmi ceux qui ont accepté de nous parler, plusieurs ont partagé leur histoire et les raisons qui les ont poussés à lancer leur entreprise en assurance de dommages au Québec.

Un cabinet numérique

Créé par le courtier d’assurance de dommages Xavier Freeman et le programmeur Fellipe Monteiro, Allset s’inscrit comme l’un des premiers cabinets de courtage canadien entièrement numérique du secteur. C’est une assurtech indépendante spécialisée en assurance habitation pour les locataires citadins de 25 à 35 ans.

Les deux cofondateurs ont allié leurs forces pour offrir une formule différente qui permet au client d’obtenir une soumission et de souscrire la garantie la mieux adaptée à ses besoins en quelques minutes, le tout sur la plateforme Allset. La jeune pousse a créé son propre environnement technologique qui utilise des codes et s’apparente à l’intelligence artificielle.  

Le cabinet numérique fait affaire avec plus d’une dizaine d’assureurs dont il vend les produits, notamment Intact AssuranceAviva CanadaPromutuelRSA CanadaGroupe LedorApril Canada et Assurances Economical. En entrevue au Journal de l’assurance, M. Freeman a mentionné vouloir proposer d’autres types de produits plus nichés sous peu. C’est peut-être ce qui explique la présence de La Garantie parmi ses partenaires. Le cabinet possède actuellement un bureau à Montréal et un à Toronto.

Tenir maman loin de la retraite

Girard Cloutier Assurances est une entreprise familiale qui a vu le jour au début 2019, alors que Line Girard, une courtière d’expérience, se dirigeait vers la retraite. Ses deux enfants, eux aussi dans l’industrie, lui ont présenté l’idée de bâtir une entreprise familiale. L’occasion étant attrayante, Mme Girard s’est laissée tenter. La voici maintenant à la tête de l’entreprise.

Le cabinet offre de l’assurance de dommages aux particuliers : habitation, automobile, véhicules de loisir et bateaux. Le cabinet est indépendant, mais fait affaire sous la bannière Intergroupe.

Du nouveau en assurance crédit

L’assurance crédit n’est pas un terrain de jeu très populaire chez les nouveaux courtiers. Pour Mike Kabengele Nduba, le fondateur d’UNI Courtage en assurance-crédit, un nouveau cabinet spécialisé pour les entreprises, « il y avait là une occasion de niche à saisir ».

M. Nduba, un passionné de l’assurance crédit au parcours atypique, fait ses premiers pas en assurance chez Euler Hermès comme développeur des affaires, en 2012. C’est l’épiphanie ! Il découvre alors, à 33 ans, cette branche de l’assurance des entreprises qui deviendra son gagne-pain sept ans plus tard.

En janvier 2019, avec son partenaire qui est aussi son ancien patron, Louis Planté, il lance un cabinet de courtage spécialisé en assurance crédit. Ses clients sont, pour le moment, uniquement des entreprises québécoises, mais certaines d’entre elles ont une présence mondiale. UNI Courtage devrait bientôt élargir ses horizons vers les provinces de l’ouest et les Maritimes, à court ou à moyen terme, a confié M. Nduba au Journal de l’assurance.

UNI Courtage en assurance-crédit est une petite entreprise décentralisée qui n’a pas de bureau physique. Son fondateur dit miser sur le télétravail pour favoriser la conciliation travail-famille et offrir des horaires plus flexibles à ses employés. En entrevue, il explique que pour rejoindre la relève et la nouvelle génération de courtiers, il faut s’adapter à leurs besoins et à leurs pratiques. Il ajoute que c’est en répondant à leurs conditions qu’il est possible de les garder dans l’industrie.

Quitter la grande ville pour être proche de ses clients

Altitude Plus, un cabinet d’assurance vie, d’assurance de dommages et de services financiers, n’est pas un nouveau venu. Cependant, dans la dernière année, son équipe s’est exilée de la grande ville pour s’installer en périphérie de Montréal.

Le fondateur, Stéphane De Raiche, a confié au Journal de l’assurance avoir quitté l’arrondissement de Saint-Laurent pour s’installer définitivement à Saint-Eustache afin de se rapprocher de ses clients et de profiter de l’accessibilité qu’offre la banlieue. Finis les cônes orange, la congestion, les loyers exorbitants et le manque de stationnement, confie-t-il.

Des agents et des grossistes

L’an dernier, de nombreux cabinets se sont affiliés à La Capitale. Cette année, le Journal de l’assurance n’en a dénombré qu’un seul : Nhi Thanh Truc Vo, courtière en assurance de dommages dans la grande région de Montréal, a créé BM Assurance en aout 2018, et s’est affiliée quelques mois plus tard à La Capitale. Elle est ainsi devenue agente pour l’assureur.

François Roberge, d’Assurance François Roberge, est lui aussi devenu agent en assurances de dommages, mais chez SSQ Assurance.

Enfin, DAS Legal Protection a mis sur pied une nouvelle entité canadienne il y a un an, lorsqu’elle est devenue agent général administrateur (AGA). Sa directrice générale est Rissa Revin, qui travaillait auparavant pour Munich Re et Aon.

 

Qui a gagné des parts en 2018 : les courtiers ou les directs ?

Dans son édition imprimée de septembre 2019, le Journal de l’assurance publiera son populaire dossier sur les parts de marché en assurance de dommages. Est-ce que le courtage a gagné du terrain en 2018 ? Ou a-t-il plutôt vu les assureurs directs de nouveau lui en enlever ? La réponse dans notre édition de septembre !

Assurez-vous de recevoir ce numéro en vous abonnant ou en renouvelant votre abonnement :

 

Publicité
Sur le même sujet …