MENU

Une clinique de prévention du diabète voit le jour à Montréal grâce à un don de Sun Life

par Hubert Roy | 15 novembre 2018 11h30

La Financière Sun Life a versé un don de 450 000 $ à la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal. Cette somme servira à créer une clinique de prévention du diabète, qui portera le nom de l’assureur.

Ce n’est pas la première initiative du genre de Sun Life au Canada pour contribuer à contrer les effets du diabète. Au printemps, l’assureur a aussi versé 750 000 $ au Sinaï Health System pour financer un programme vise à aider à prévenir le diabète de type 2 chez les femmes après l’accouchement.

Ces actions suivent une stratégie mondiale élaborée par la Financière Sun Life pour mieux comprendre les impacts de cette maladie, a expliqué Jacques Goulet, président des activités canadiennes, de la Financière Sun Life, en entrevue au Journal de l’assurance. Ainsi, depuis 2012, Sun Life a investi plus de 25 millions de dollars pour freiner la progression du diabète au Canada et dans le monde.

75 diabétiques meurent chaque minute dans le monde

« Sun Life a une raison d’être très simple, dit M. Goulet. C’est d’aider les Québécois et les Canadiens à atteindre une santé financière durable, tout en conservant un mode de vie sain. Le diabète est un fléau mondial. 75 personnes en meurent chaque minute dans le monde. Aussi, si on prend tous les diabétiques dans le monde et qu’on en ferait un pays, ce serait le troisième plus populeux à travers le monde, après la Chine et l’Inde. Ici, un Canadien sur trois en souffre. »

En versant des dons pour soutenir diverses initiatives, Sun Life souhaite aussi démontrer que le diabète de type II, qui est le type de diabète le plus courant, est guérissable. Car c’est celui qui est le plus souvent lié à de mauvaises habitudes de vie.

« En tant qu’assureur, on veut que nos clients soient en santé. Le diabète a des couts directs et indirects. Simplement au Québec, on les estime à trois milliards de dollars. Le diabète est l’épidémie du 21e siècle. Si Sun Life a choisi cette cause, c’est parce que nous avons vu que nous pouvions y apporter une valeur ajoutée. Le diabète est un fléau bien plus important que la population en est consciente », a-t-il ajouté.

Le détail du don

Le programme multidisciplinaire mis en place par la clinique de prévention du diabète sera offert dès décembre au Centre ÉPIC de l’Institut de Cardiologie de Montréal, le plus grand centre de prévention en cardiologie au Canada. Le Dr Martin Juneau, directeur de la prévention à l’Institut de Cardiologie de Montréal, supervisera cette clinique. Il sera accompagné d’une équipe multidisciplinaire composée d’une infirmière, d’un kinésiologue, d’une nutritionniste, et du personnel médical comprenant des cardiologues, des internistes et des omnipraticiens. Le programme vise à répondre à une demande grandissante de prévention auprès de patients atteints de diabète ou de prédiabète.

« Il est possible de prévenir le développement du diabète de type 2 ou d’atténuer ses impacts négatifs en modifiant ses habitudes, explique Dr Martin Juneau, directeur de la prévention à l’Institut de Cardiologie de Montréal. Le mode de vie est supérieur à la médication pour traiter le diabète, sans compter qu’il est dépourvu des effets secondaires fréquemment associés à la médication. La clinique permettra de donner les meilleurs outils aux patients pour qu’ils puissent diminuer les complications reliées à leur maladie. »

Publicité