MENU

Assurance des entreprises : un forum de discussion pour résoudre la crise ?

par Charles Mathieu | 08 juin 2020 09h58

Éric Manseau

Photo: Réjean Meloche

Avant la crise de la COVID-19, le courtage en assurance de dommages au Québec était aux prises avec la crise de la souscription des risques en assurance des entreprises.

Celle-ci n’a pas pris fin avec l’éclosion de la pandémie. Le Regroupement des cabinets de courtage d’assurance du Québec (RCCAQ) s’y penche. Il a aussi mis en place un comité consultatif en février pour y trouver des solutions. Une première réunion de ce groupe s’est tenue le 12 mai. Éric Manseau, directeur général du RCCAQ, en a dévoilé les grandes lignes au Portail de l’assurance.

« On veut regarder comment on peut aider dans ce contexte difficile en assurance des entreprises. Quand c’est juste un courtier, ce n’est pas si pire, tu peux faire des interventions plus personnalisées. Mais en ce moment, c’est généralisé. On veut déterminer comment on peut contribuer », affirme le directeur général du RCCAQ.

Des discussions entourant la proactivité des courtiers dans les dossiers d’assurance des entreprises ont eu lieu lors de la première rencontre, dit M. Manseau. Il affirme qu’il est important que les courtiers continuent de prendre des dossiers à l’avance et qu’ils prennent plus de temps avec leurs clients. « C’est ce qu’on fait, c’est ce qu’il faut faire et c’est ce qu’il faut continuer de faire. »

Forum d’échange

Une des pistes de solutions qui est ressortie lors de la réunion est celle d’un forum d’échange entre tous les intervenants impliqués. « Dans cette crise-là, il y a les assureurs, il y a les entreprises, il y a le gouvernement, il y a les régulateurs. Dans le fond, l’idée serait qu’on puisse se mettre ensemble, puis trouver des solutions. On ne peut pas travailler chacun de notre bord pour un enjeu comme celui-là », dit M. Manseau.

Il ajoute qu’en plus de permettre aux différents acteurs d’échanger sur la crise en assurance des entreprises, un tel forum permettrait de discuter d’autres enjeux, comme la COVID-19 et l’impact que la propagation du virus a sur l’industrie.

Typhaine Letertre, directrice, communications et affaires publiques, pour le RCCAQ, affirme que cette proposition avait déjà été formulée, mais que « les constats du comité en assurance des entreprises l’ont renforcé. » L’idée avait d’ailleurs été incluse dans un mémoire déposé en janvier dernier lors des consultations prébudgétaires du gouvernement du Québec.

M. Manseau ajoute que le RCCAQ souhaite échanger avec le comité Québec du Bureau d’assurance du Canada (BAC) et d’ensuite poursuivre les discussions avec le gouvernement concernant la création du forum d’échange. Le BAC a aussi mis sur pied un groupe de travail national en assurance des entreprises.

Composition du comité

Le comité consultatif du RCCAQ est composé de six courtiers membres, soit Philippe Jones (Assurance Jones), Marie-Claude Lepage (Assurances Andrée Bernier et Filles), Richard Perras (Duclos Assurances), Bianca Chiarappa (Assurances Simon et Associés), Linda Gauthier (Assurances Gauthier et Lévesque) et Pierre Gagnon (Burrowes Courtiers d’assurances).

Sylvain Turgeon et Mathieu Brunet, respectivement président du conseil d’administration et premier vice-président du RCCAQ font aussi partie du comité, qui est complété par Éric Manseau.

Publicité
Sur le même sujet …