MENU

Intact offre des subventions pour la résilience climatique

par La rédaction | 22 octobre 2019 15h00

Intact Corporation financière a annoncé avoir fait un don d’un million de dollars afin de soutenir la résilience climatique, sous la forme de subventions disponibles aux organismes de bienfaisance œuvrant pour cette cause.

Intact dit privilégier des projets d’actions d’adaptation « qui utilisent les infrastructures naturelles dans leurs solutions, misent sur une approche d’action communautaire et aident la population canadienne à comprendre les risques climatiques auxquels elle est confrontée ».

Trois types de subventions

Trois types de subventions seront octroyées : la génération d’idées, la démonstration de concepts et l’expansion de projets.

« Nous sommes là pour aider les gens, les entreprises et la société à aller de l’avant dans les bons moments et à être résilients dans les moments difficiles ; c’est notre raison d’être. Nous avons une équipe d’indemnisation de plus 4 000 employés prêts à intervenir pour permettre aux clients de reprendre rapidement le cours normal de leur vie après un évènement météorologique catastrophique. Et parce que ces évènements touchent nos collectivités, nous adoptons une approche proactive pour protéger les gens des catastrophes naturelles en travaillant à bâtir un pays plus résilient aux changements climatiques », soutient Charles Brindamour, chef de la direction d’Intact Corporation financière.

2,3 M$ investis en deux ans

En deux ans, Intact indique avoir investi 2,3 M$ dans 16 projets « qui contribuent à accroitre la résilience climatique du Canada ». « Ces projets aident à réduire les risques d’inondation en protégeant et en restaurant des infrastructures naturelles et à réduire les ilots de chaleur urbains en verdissant nos villes. Ils mettent également à profit l’intelligence artificielle pour prédire les feux de forêt », précise l’assureur.

Les organismes intéressés ont jusqu’au 30 novembre pour soumettre leur demande de subvention. Chaque subvention sera accordée pour un maximum de trois ans jusqu’à concurrence de 400 000 $.

Publicité
Sur le même sujet …