MENU

Voiture autonome : des risques inconnus pointent à l’horizon

par Alain Thériault | 15 mai 2017 07h00

Photo : Tesla.com

La voiture autonome entrainera des risques encore inconnus des assureurs, dont des risques de déresponsabilisation du conducteur humain et le pilotage pirate.

Avec son autopilote, Tesla offre une conduite autonome de niveau partielle. Elle peut changer de voie, accélérer et freiner sans l’aide du conducteur, à partir de renseignements sur l’environnement de conduite. L’humain doit toutefois garder l’œil sur la route et demeure responsable de la conduite à tout moment. « On sait qu’il y a eu des accidents, dont une fois avec un conducteur qui regardait une vidéo », rappelle Soumaya Cherkaoui, ingénieure et professeure à l’Université de Sherbrooke.

Si un carambolage survient devant une voiture du niveau suivant, soit l’automatisation conditionnelle, le mode de conduite autonome n’est plus disponible et le système avise le conducteur de reprendre le volant. Une soudaine reprise de contrôle comporte toutefois des risques. « Le problème avec les technologies, c’est que les gens commencent à faire trop confiance, et se déresponsabilisent », dit Mme Cherkaoui.

Elle rapporte des données compilées en 2013 par l’agence gouvernementale américaine Federal Aviation Administration (FAA), qui indiquent le pilotage automatique a fait se dégrader les facultés manuelles des pilotes. « Les constructeurs automobiles se demandent si les conducteurs pourront reprendre adéquatement le contrôle d’un véhicule, ce qui est critique au niveau de l’automatisation conditionnelle, précise-t-elle. Des études ont démontré que le conducteur appelé à reprendre le contrôle du véhicule mettra de 5 à 7 secondes à se remettre en situation. Ça commence à être un peu inquiétant ! »

Julie Saucier, directrice générale de l’Institut d’assurance du Québec, évoque un autre risque qui n’existait pas avant les systèmes de conduite automatisée : les cyberrisques, « Le piratage de données est un fléau de plus en plus présent. Qu’en sera-t-il des pirates qui déverrouilleront le véhicule ou le contrôleront à distance ? Des pirates ont réussi à immobiliser une Tesla sur la route en coupant son alimentation, et à déverrouiller une BMW à distance. »

Publicité