MENU

Eric Stevenson nommé sous-ministre adjoint aux Finances

par Serge Therrien | 20 décembre 2018 10h00

Eric Stevenson

Le Conseil des ministres du gouvernement du Québec a procédé à la nomination d’Eric Stevenson comme sous-ministre adjoint au ministère des Finances lors de sa séance d’hier, le mercredi 19 décembre. M. Stevenson entrera en fonction le lundi 7 janvier 2019. Il remplace Richard Boivin, qui part pour la retraite le 28 décembre prochain.

M. Stevenson cumule un long parcours dans l’industrie des services financiers tant au Québec que dans le reste du Canada. Il a ainsi acquis une vision large des enjeux des différents segments d’activité au sein de l’univers du système financier canadien.

Passage à Lavery après l’Autorité

M. Stevenson avait joint le cabinet d’avocats Lavery, à titre d’associé, peu après son départ de l’Autorité des marchés financiers au début de 2018.

La nouvelle avait créé une onde de choc dans l’industrie lors de son annonce le lundi 15 octobre 2017 après que de hauts dirigeants de l’industrie aient alerté le Journal de l’assurance.

Son départ est survenu au moment même où le ministère des Finances venait de déposer le projet de loi 141 qui visait à réformer les lois qui encadrent la vente d’assurance et de services financiers au Québec, ainsi que la loi même sur l’Autorité des marchés financiers.

Avant de joindre Lavery, M. Stevenson occupait le poste de surintendant de l’encadrement de la distribution et à l’assistance à la clientèle à l’Autorité des marchés financiers. Il était entré chez le régulateur onze ans plus tôt, d’abord à titre de chef de service, puis de directeur principal. Le poste de surintendant est maintenant occupé par Frédéric Pérodeau.

Mise en œuvre de la règlementation

Comme surintendant, M. Stevenson s’affairait à la mise en œuvre des politiques règlementaires qui régissent le secteur de l’économie québécoise et de s’assurer que les intervenants de l’industrie aient les compétences et les droits de pratique requis. 

Il était également responsable de la supervision des organismes d’autorèglementation sectoriels, soit la Chambre de l’assurance de dommages et la Chambre de la sécurité financière, ainsi que de la gestion du traitement des plaintes des consommateurs ainsi que de l’administration du Fonds d’indemnisation des services financiers. Il a contribué à la réforme du régime d’inscription en valeurs mobilières au Canada ainsi qu’aux consultations relatives à l’harmonisation des règles dans le secteur de l’épargne collective avec celles du Canada. Il a aussi dirigé la mise en œuvre de la Loi sur les entreprises de services monétaires, un nouveau secteur d’activité pour l’Autorité.

Au niveau national, il participe aux initiatives règlementaires des Autorités canadiennes en valeurs mobilières en matière de distribution, ainsi qu’aux travaux du Conseil canadien des responsables de la réglementation d’assurance.

Sur la scène internationale, il a représenté l’Autorité au Comité sur les intermédiaires de marché de l’Organisation internationale des commissions de valeurs. Il a aussi été chargé de la négociation d’ententes bilatérales de reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles pour les secteurs de l’assurance et des valeurs mobilières, signées en 2011, avec l’Autorité des marchés financiers de la France et de l’Organisme pour le registre des intermédiaires en assurance de la France.

Publicité
Sur le même sujet …