MENU

Force financière Excel achète les affaires de Groupe Langevin

par Vicky Poitras | 31 octobre 2007 15h10

Après de longues négociations, Force financière Excel a mis la main sur les contrats de services et les polices en suspens du Groupe Langevin au moment de mettre sous presse.Au terme de négociations qui ont duré une bonne partie de l’été, Force financière Excel a finalement conclu cette transaction avec Richard Langevin Assurances, un agent général de Montréal, lequel a cessé toute activité.Excel devient ainsi responsable de ce qu’on appelle dans le jargon des agents généraux des contrats de service (service fees) et des polices en suspens (pending) de Langevin. Il hérite aussi de quelque 70 conseillers. La transaction comprend aussi un modeste portefeuille de fonds communs. Les parties ont refusé de dévoiler les détails financiers.Les deux cabinets ne fusionnent pas. La transaction ne comprend en effet aucun échange d’actions et aucune intégration des employés de Langevin, qui ont déjà reçu leur avis de cessation d’emploi. « Cette transaction nous aide à nous épanouir à Montréal », a précisé James McMahon, président et directeur général de Force Financière Excel. L’agent général ouvre d’ailleurs un bureau sur le boulevard Côte-Vertu à Montréal, avec une nouvelle équipe de quatre personnes.

Par cette transaction, James McMahon dit avoir voulu délester Excel de sa réputation d’agent général régional. « Nous gagnons une présence que nous n’avions pas dans les marchés anglophone et allophone de l’Île de Montréal. Ce sont des marchés en croissance », a-t-il révélé.

La transaction porte à huit bureaux et à 1 300 conseillers la force de distribution d’Excel. James McMahon a par ailleurs confié que le portefeuille de Langevin avait à peu près la taille de celui d’un gros bureau d’Excel, comme celui de Laval ou de Québec, par exemple.

Le président de Richard Langevin Assurances, Alain Legault, a expliqué avoir cessé ses activités dans un contexte où la compétition croissante donnait du fil à retordre au cabinet.

Alain Legault, et le directeur général de Langevin, Yves Gosselin, demeureront au service de Force financière Excel le temps d’assurer la transition des affaires.

Publicité