MENU

Forte croissance des fonds distincts en 2014 : une première depuis 2009

par Alain Thériault | 04 juin 2015 11h32

Les ventes sous forme de primes déposées dans les fonds distincts ont crû de 20 % en 2014 par rapport à 2013. Les résultats de ce produit terminent ainsi leur déclin d’après-crise grâce à une première croissance depuis 2009.L’actif des rentes individuelles a totalisé 133,6 milliards de dollars (G$) au Canada en 2014, a révélé la directrice de recherche de LIMRA, Sally A. Brick, dans son plus récent rapport sur ce secteur. Les ventes de ces produits ont par ailleurs totalisé plus de 16 G$ en 2014.

Frappé par la faiblesse des taux d’intérêt, l’attrait des rentes fixes s’en ressent. LIMRA présente sous cette catégorie les résultats combinés des dépôts à terme et des rentes immédiates. La croissance des ventes de rentes fixes s’est montrée nulle en 2014 et s’est transformée en déclin de 13 % au 4e trimestre de 2014, par rapport au 4e trimestre de 2013.

Pour leur part, les ventes de fonds distincts ont aussi conservé leur vigueur au 4e trimestre 2014 par rapport au 4e trimestre de 2013, avec une croissance de 16 %. Ce produit semble laisser les mauvaises années derrière lui. En 2013, ses ventes avaient décliné de 9 % par rapport à 2012, pour une cinquième année de décroissance d’affilée.

gignac_clement_articleIl tire maintenant parti de la performance des marchés financiers américains, et plus récemment des marchés mondiaux. Dans une revue économique d’avril 2015, le vice-président principal et économiste en chef de l’Industrielle Alliance, Clément Gignac, a fait mention de cette tendance.

« Après avoir bénéficié de l’expansion de la bourse américaine depuis plus de deux ans, notre stratégie se tourne progressivement vers les marchés internationaux où les perspectives de croissance des bénéfices dépassent celles observées en Amérique du Nord. Le marché américain devrait néanmoins offrir un rendement positif en 2015, en raison de sa situation économique enviable à l’échelle internationale », a-t-il indiqué dans cette revue destinée aux conseillers.

Selon le rapport de LIMRA, les trois quarts des ventes de fonds distincts survenues en 2014 se sont dirigées vers les véhicules d’accumulation enregistrés (39 %) et non enregistrés (36 %). Les fonds enregistrés de revenu de retraite (FERR) et les fonds de revenu viager en ont accaparé respectivement 14 % et 5 %. Le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) a recueilli un maigre 6 %. La donne pourrait changer alors que le budget fédéral de 2015-2016 a rehaussé de 5 500 $ à 10 000 $ le plafond de cotisation permis au CELI.

La modeste part des ventes de fonds distincts sous forme de CELI cache en réalité une force émergente. Les fonds distincts sous forme de CELI ont récolté des primes de 554 M$ en 2014, en croissance de 52 % par rapport à 2013. Il semble que les investisseurs se soient repris pour les années passées. Ce total de primes excède largement la limite permise de 2014.

Les investisseurs ont ouvert 23 169 comptes CELI dotés de fonds distincts au Canada en 2014 (soit une possibilité de placement de près de 128 M$ selon le plafond de 5 500 $ de 2014). L’ouverture de CELI comme véhicule de fonds distincts a crû de 39 % en 2014 par rapport à 2013.

En guise de comparaison, 63 285 contrats de fonds distincts enregistrés ont été ouverts en 2014, en croissance de 6 %. De plus, 3,9 G$ de primes y ont été versées la même année, pour une croissance de 17 %.

Publicité
Sur le même sujet …