MENU

Intact a passé le cap du milliard de dollars de bénéfices en 2020

par Aurélia Morvan | 10 février 2021 10h56

Photo: Freepik

Intact Corporation financière a dépassé le milliard de dollars (G$) de bénéfices pour la première fois de son histoire en 2020.

Son bénéfice net s’est en effet établi à 1,1 G$ pour l’ensemble de l’année, lorsqu’il était de 754 millions de dollars (M$) en 2019. Il a bondi de 43,5 % ou 328 M$.

Pour le quatrième trimestre de 2020 uniquement, le bénéfice net s’est établi à 378 M$. La hausse est de 57,5 % ou 138 M$ par rapport au 240 M$ du quatrième trimestre de 2019.

Ratio combiné en dessous des 90 %

Intact déclare un ratio combiné de 89,1 % pour l’ensemble de l’année 2020 et de ses activités. Celui-ci s’est amélioré de 6,3 points par rapport au ratio combiné de 2019, qui était de 95,4 %. Ce ratio combiné tient compte des sinistres liés aux catastrophes découlant de la COVID-19, qui l’ont affecté à hauteur de 0,9 point.

Dans le détail, on note que :

  • Canada : le ratio combiné s’est amélioré de 7,9 points en 2020, pour atteindre 88 %
  • États-Unis : le ratio combiné a atteint 94,9 % en 2020. Il s’est détérioré de 1,7 point.

Au quatrième trimestre de 2020 seulement, Intact a amélioré son ratio combiné de 5,9 points. Celui-ci s’établit à 85,6 %, contre 91,5 % au quatrième trimestre de 2019. Il « tient compte de sinistres de 74 M$ liés aux catastrophes, dont 23 M$ en raison de la crise de la COVID-19 », dit Intact.

Dans le détail, on note que :

  • Canada : le ratio combiné s’est amélioré de 8 points au quatrième trimestre de 2020, pour atteindre 84 %, ce qui reflète « le bon rendement sous-jacent dans l’ensemble des secteurs d’activité ».
  • États-Unis : le ratio combiné a atteint 92 % au quatrième trimestre de 2020. Il s’est détérioré de 3,2 points, ce qui « reflète un solide rendement sous-jacent, contrebalancé par l’évolution défavorable des sinistres des années antérieures et la hausse des sinistres liés aux conditions météorologiques ».
Le résultat opérationnel passe aussi le cap…

Le résultat opérationnel net d’Intact a lui aussi dépassé le milliard en 2020. Il se chiffre à 1,5 G$, quand il était de 905 M$ en 2019. La hausse est ici de 62,5 % ou 566 M$.

Pour le quatrième trimestre de 2020 uniquement, le résultat opérationnel net d’Intact s’est établi à 467 M$, contre 303 M$ au quatrième trimestre de 2019. Cette hausse de 54,1 % ou 164 M$ s’explique notamment par « la bonne croissance du produit net de souscription », dit Intact.

… tout comme le produit net de souscription

De fait, le produit net de souscription a atteint 1,2 G$ en 2020, quand il était de 465 M$ en 2019. Il a fait un saut de 163,9 % ou 762 M$, ce qui lui a permis de dépasser lui aussi le milliard.

Pour le quatrième trimestre de 2020 uniquement, Intact déclare un produit net de souscription de 415 M$, contre 229 M$ en 2019. La hausse est ici de 81,2 % ou 186 M$.

Dans le détail, on note que le tout a été poussé par le Canada :

  • Canada : le produit net de souscription a atteint 1,1 G$ en 2020, contre 363 M$ en 2019. Il est en hausse de 217,9 % ou 791 M$. Il s’est établi à 392 M$ au quatrième trimestre de 2020, contre 184 M$ au quatrième trimestre de 2019, en hausse de 113 % ou 208 M$.

  • États-Unis : le produit net de souscription a baissé de 16,5 % ou 16 M$ en 2020, atteignant 81 M$, contre 97 M$ en 2019. Il a baissé de 9 M$ au quatrième trimestre de 2020.

  • Siège social et autres : Intact déclare une perte nette de souscription de 8 M$ en 2020, quand il déclarait un produit net de souscription de 5 M$ en 2019, en baisse de 13 M$. Le résultat net de souscription a également baissé de 13 M$ au quatrième trimestre de 2020.
Primes : hausse de 9 % en 2020

Pour l’ensemble de ses activités, Intact déclare des primes directes souscrites (direct premiums written) d’un montant de 12 G$ en 2020, contre 11 G$ en 2019. Il s’agit d’une hausse de 9 % ou 990 M$.

Elles ont atteint 2,9 G$ au quatrième trimestre de 2020, en hausse de 7,6 % ou 202 M$.

Les primes ont augmenté tant aux États-Unis qu’au Canada.

Les primes au Canada

Pour l’ensemble de l’année 2020, les primes directes souscrites ont atteint 10,2 G$, contre 9,4 G$ en 2019. Elles sont en hausse de 8,7 % ou 817 M$.

Plus précisément, elles ont augmenté 6,3 % en assurance automobile des particuliers, de 10,7 % en assurance des biens des particuliers et de 10,4 % en assurance des entreprises.

Au quatrième trimestre de 2020 uniquement, les primes directes souscrites ont atteint 2,5 G$, une hausse de 6,1 % ou 143 M$ qui « s’explique par les conditions de marché et la croissance des unités ».

Plus précisément, elles ont subi une hausse de 4,6 % en assurance automobile des particuliers, du fait de « la croissance des unités, de 10,1 % en assurance des biens des particuliers, qui s’explique par « la solide croissance des unités, les conditions de marché et l’acquisition de La Garantie », et de 5,2 % en assurance des entreprises, qui s’explique par « les conditions de marché et l’apport de l’acquisition de La Garantie, le tout contrebalancé par une baisse de 6 points attribuable au programme d’aide ciblé de 50 M$ aux petites entreprises et à la baisse des volumes liés à l’économie de partage ».

Les primes aux États-Unis

Les primes directes souscrites ont atteint 1,8 G$ en 2020, contre 1,6 G$ en 2019, en hausse de 10,5 % ou 173 M$.

Elles ont atteint 401 M$ au quatrième trimestre de 2020. Cette hausse de 17,2 % ou 59 M$ « s’explique par les conditions de marché fermes, une bonne progression des nouvelles affaires et une bonne rétention ».

Les placements

Intact déclare une hausse au chapitre des produits nets des placements. Ceux-ci se chiffrent à 577 M$ en 2020, contre 576 M$ en 2019.

Ils se chiffrent à 143 M$ au quatrième trimestre de 2020, contre 142 M$ au quatrième trimestre de 2019.

COVID-19 et RSA

« Les mesures d’allègement liées à la COVID-19 totalisant 530 M$ ont permis d’aider plus de 1,2 million de clients en 2020 », dit Intact.

L’assureur souligne par ailleurs que l’acquisition de RSA devrait être finalisée au deuxième trimestre de 2021. « La transition de RSA et la planification de son intégration avancent bien et viennent renforcer la confiance que nous plaçons dans le bien-fondé stratégique et financier de la transaction », a dit à ce sujet Charles Brindamour, chef de la direction d’Intact.

Le ratio de la dette sur le capital total d’Intact s’est établi à 24,1 % au 31 décembre 2020, contre 21,2 % au 30 septembre 2020. Les billets à moyen terme de 600 M$ émis pour financer l’acquisition de RSA ont eu un impact de 3,8 points sur celui-ci. « Nous prévoyons que le ratio de levier sera de 26 % à la clôture de l’acquisition de RSA et reviendra à 20 % dans les 36 mois suivant la clôture », dit l’assureur.

Revisitez les résultats d’Intact en 2020, année record pour l’assureur :

Publicité
Sur le même sujet …
RSA
close button

Faites le plein de nouveautés !

  • Santé/mieux-être au travail
  • Pandémie et assurance collectives
M’inscrire pour voir
la rediffusion
  • Soins virtuels:
    de l'échec à l'explosion!
  • Autogestion: par
    où commencer ?
close button

Les vitrines du

Image conférence

Ayez tous les outils en main pour
performer dans cette nouvelle réalité

Des leaders en assurance, santé collective et avantages sociaux.