MENU

La réforme fiscale américaine pèse sur les résultats du quatrième trimestre

par Andrea Lubeck | 02 février 2018 11h30

Photo : Freepik

Plusieurs assureurs ont déjà signifié que la réforme fiscale américaine a eu une incidence sur leurs résultats financiers. C’est le cas de Financière Sun Life, qui estime une charge de 200 millions de dollars (M$) à ses résultats du quatrième trimestre de 2017. Par ailleurs, Sun Life s’attend à ce que la charge d’impôt incluse à son bénéfice net sous-jacent de 2018 soit réduite d’environ 130 M$.

À son tour, Manuvie a annoncé une charge de 1,9 milliard de dollars, soit 0,96 $ par action, pour le quatrième trimestre de 2017. Toutefois, la réforme devrait lui permettre de libérer deux milliards de dollars de capital au cours des 12 à 18 prochains mois, et d’améliorer son bénéfice net et le résultat tiré des activités de base d’environ 250 M$.

Finalement, Great-West Lifeco indique que l’incidence prévue est une charge à assumer de 216 M$, ou 0,22 $ par action. L’assureur n’a pas précisé combien il s’attend à bénéficier de la baisse du taux d’imposition. La loi Tax Cuts and Jobs Act, qui est entrée en vigueur le 1er janvier, fait passer le taux d’imposition des entreprises de 35 % à 21 %.

Divulgation des résultats

Intact Assurance sera le premier assureur à divulguer ses résultats du quatrième trimestre le 6 février. Manuvie le fera le 7 février, alors que Great-West les publiera le 8 février. Suivront Sun Life le 14 février, de même qu’Echelon et iA Groupe financier le 15 février.

Publicité
Sur le même sujet …