MENU

La solvabilité des régimes de retraite s’affaiblit au deuxième trimestre

par La rédaction | 06 juillet 2017 09h45

Le ratio de solvabilité médian des régimes à prestations déterminées a reculé au deuxième trimestre, passant de 96,7 % au 1er avril 2017 à 94,8 % au 30 juin 2017, selon les conclusions du dernier sondage d’Aon. Au premier trimestre, le rendement des actifs des régimes de retraite avait affiché le taux le plus élevé depuis la crise financière (3,2 %). En juin, changement de décor, il n’atteint plus que 1,6 %.

Le rapport d’Aon pointe le recul des actions canadiennes, conjuguée à la baisse des taux d’intérêt, pour justifier ce déclin en solvabilité. Le tout, tandis que la Banque du Canada annonce la fin prochaine de la détente monétaire.

« Nous craignions lors du dernier trimestre que les conditions du marché qui ont donné les niveaux records de solvabilité soient appelées à disparaître rapidement; il semble en effet que nos craintes se soient manifestées dans les marchés, surtout en juin, a déclaré Claude Lockhead, associé exécutif de la pratique retraite d’Aon Hewitt. Pour les promoteurs de régimes, l’action à entreprendre demeure la même, mais elle est plus urgente; avec leurs régimes toujours robustes sur le plan financier, les promoteurs doivent prendre des mesures pour gérer les risques au sein de leurs régimes. »

Au 30 juin, ce sont près de 37 % des régimes qui étaient entièrement capitalisés, en baisse comparativement au 1er avril (39 %). Les taux d’intérêt d'achat de rente ont baissé de 6 points au cours du trimestre.

Publicité
Sur le même sujet …