MENU

La tempête de grêle en Alberta coute cher aux assureurs

par Charles Mathieu | 10 juillet 2020 09h30

La tempête ayant entrainé de la grêle, des pluies torrentielles et des vents à la mi-juin, en Alberta, a couté près de 1,2 milliard de dollars (G$) aux assureurs selon les chiffres de la firme CatIQ, indique le Bureau dassurance du Canada (BAC).

« Une série de puissants orages a balayé le sud de l’Alberta au Canada les 13 et 14 juin, provoquant de fortes chutes de grêle qui ont causé d’importants dégâts et des inondations dans toute la région métropolitaine de Calgary. Des milliers de maisons et de véhicules ont subi des dommages importants, tandis que de vastes zones de terres agricoles ont également été gravement touchées », rappelle Aon dans son rapport Global Catastrophe Recap.

Aon chiffre les dommages économiques causés par cette tempête à 1,7 G$. « Environ les trois quarts des dommages étaient couverts par une assurance », dit la compagnie, confirmant l’estimation de CatIQ.

Le BAC souligne qu’en plus « des dommages assurés, le gouvernement de l’Alberta a annoncé un soutien financier aux résidents qui ont subi des inondations terrestres, car ce type d’assurance peut être moins disponible dans les zones sujettes aux inondations ».

Une des plus couteuses

Cette tempête « était la quatrième catastrophe naturelle assurée la plus couteuse de l’histoire du Canada. Nos pensées vont aux personnes touchées par cette tempête dévastatrice, et nous sommes ici pour aider les Albertains à réparer leur maison, leur voiture et leur entreprise », dit Celyeste Power, vice-présidente, ouest, du BAC.

Les feux survenus en 2016 à Fort McMurray représentent la catastrophe naturelle la plus couteuse jamais enregistrée au Canada. Elle avait couté près de 4 G$, précise le lobby des assureurs de dommages.

Intact touchée par la catastrophe

Intact Corporation financière a fait connaitre les couts des sinistres liés aux catastrophes naturelles enregistrés au deuxième trimestre de 2020. La compagnie d’assurance estime qu’avant impôt, les catastrophes naturelles lui ont couté environ 124 millions de dollars (M$). D’après elle, environ 95 % des sinistres ont eu lieu au Canada et 70 % touchent l’assurance des particuliers.

« Les sinistres sont tous liés aux conditions météorologiques et reflètent principalement les dommages causés par la tempête de grêle dans le sud de l’Alberta et les inondations à Fort McMurray », affirme Intact.

Publicité
Sur le même sujet …