MENU

Les milléniaux représenteront 56 % de la main d’œuvre de l’industrie d’ici 2024, prévoit la Coalition

par Jean Blouin | 14 mai 2018 07h00

Johanne Lamanque | Photo : Réjean Meloche

Présidente du conseil d’administration de la Coalition pour la promotion des professions en assurance de dommages, Johanne Lamanque tire la sonnette d’alarme.

« Notre sondage 2017 a révélé que l’industrie de l’assurance de dommages doit pourvoir 3 500 postes d’agent, de courtier et d’expert en sinistres au cours des deux prochaines années seulement. Cette pénurie de main-d’œuvre est due principalement aux prises de retraite, à la croissance de notre secteur et aux nouvelles compétences requises par la technologie. Plus que jamais, l’avenir de notre industrie passe par la relève. »

La Coalition regroupe quelque 200 entreprises, dont les principaux acteurs de l’industrie, peu importe leur modèle d’affaires. Il s’agit d’une solution unique et proactive. Elle collabore avec les 30 établissements d’enseignement collégial qui offrent une formation en assurance et multiplie les initiatives d’encouragement et d’encadrement auprès des jeunes inscrits. Elle est aussi présente dans divers congrès et dispose de son propre site Internet.

« D’ici 2024, les jeunes milléniaux représenteront 56 % de notre offre de main d’œuvre, explique Mme Lamanque. C’est un grand défi pour nos membres. La concurrence est grande au sein de l’industrie, mais aussi avec les autres industries. Il va falloir s’adapter aussi. »

Publicité