MENU

L’industrie de l’assurance écartée du budget provincial 2019-2020

par Andrea Lubeck | 22 mars 2019 11h30

Éric Girard, nouveau ministre des Finances du Québec | Photo : Denis Méthot

Neuf mois après l’adoption de la loi 141, qui a réformé la Loi sur la distribution des produits et services financiers et l’introduction de la vente de produits d’assurance par Internet, le premier budget du gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ) n’aborde pas l’industrie de l’assurance.

Les mesures touchant de plus près l’industrie sont celles qui visent les PME, notamment les investissements dans leur transformation numérique. Le ministère des Finances propose d’investir 65 millions de dollars sur cinq ans afin d’augmenter l’adoption de l’intelligence artificielle en entreprise.

Par ailleurs, le gouvernement prévoit d’investir 730 M$ sur cinq ans afin de favoriser une « meilleure intégration au sein des communautés et au marché du travail des personnes immigrantes ». « Ces sommes serviront à la mise en œuvre d’un nouveau parcours personnalisé pour accompagner les personnes immigrantes tout au long de leur processus d’intégration à la société québécoise, notamment au marché du travail », précise le ministère.

L’industrie de l’assurance est l’un des secteurs grandement affectés par la pénurie de main-d’œuvre. Dans son mémoire prébudgétaire, le Regroupement des cabinets de courtage d’assurance du Québec (RCCAQ) a consacré une recommandation au sujet. L’organisme demandait à ce qu’une mesure qui favorisait l’intégration des nouveaux arrivants dans les régions du Québec soit mise en place pour combler ce besoin.

Ministre des Finances du Québec, Éric Girard a d’ailleurs œuvré plus de 25 ans dans le secteur bancaire, notamment comme vice-président et trésorier de la Banque Nationale.

Publicité
Sur le même sujet …