MENU

L'investissement responsable gagne du terrain

par La rédaction | 01 novembre 2017 09h45

Photo : Freepik

Selon un sondage mondial réalisé par RBC Gestion mondiale d'actifs, les deux tiers des investisseurs institutionnels tiennent compte de critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) dans leur approche de placement, et 25 % d'entre eux prévoient accroître au cours de l'année la part d'actifs confiée à des gestionnaires adoptant des stratégies d'investissement axées sur les critères ESG.

Le sondage révèle toutefois l'existence de perceptions nettement différentes des investisseurs, selon leur région (Canada, États-Unis ou Europe), à l'égard de l'application des critères ESG.

Des stratégies divergentes

Les opinions des investisseurs institutionnels diffèrent aussi largement en ce qui a trait à la capacité d'atténuer le risque et d'accroître le rendement d'un portefeuille au moyen d'une analyse des facteurs ESG. Certains investisseurs institutionnels prévoient augmenter leur participation à des stratégies axées sur les critères ESG à court terme, tandis que d'autres choisissent d'attendre, peu convaincus de la valeur de cette approche, et insatisfaits des données disponibles sur le rendement des sociétés s'appuyant sur ces critères.

Le sondage a également démontré le vaste désaccord au sujet du rôle que devraient jouer les actionnaires, les groupes sectoriels et les autorités de réglementation, en ce qui a trait à l'amélioration de la communication d'information de la part des sociétés et de la mise en œuvre de changements touchant des questions comme la diversité des genres au sein des conseils d'administration.

Sensibilisation en hausse

« À l'échelle mondiale, on observe une nette tendance vers une Selon un sondage mondial réalisé par RBC Gestion mondiale d'actifs, les deux tiers des investisseurs institutionnels tiennent compte de critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) dans leur approche de placementet de l'intérêt à l'égard de l'analyse fondée sur les critères ESG et l'investissement responsable, de même qu'une adoption accrue de cette approche, a déclaré Judy Cotte, vice-présidente et chef, Gouvernance et investissement responsable, RBC Gestion mondiale d'actifs Inc. Ce sondage révèle que nombre d'investisseurs institutionnels discutent activement de ces questions au sein de leur société, ainsi qu'avec des experts-conseils et divers autres intervenants. Et bien que certains investisseurs, par prudence, n'avancent que lentement dans cette voie, d'autres agissent rapidement afin d'adopter une approche de placement fondée sur les critères ESG. »

Publicité
Sur le même sujet …