MENU

Mercer choisit Wealthsimple pour un produit numérique d’épargne-placement

par Charles Mathieu | 10 juillet 2019 15h30

La firme-conseil Mercer s’est associée au robot-conseiller Wealthsimple afin de lancer Mercer Épargne Futée, un nouveau produit numérique d’épargne-placement. Le produit, offert aux employeurs et à leurs employés, permettra à ceux-ci de « gérer leurs finances personnelles, y compris leur épargne retraite », explique Mercer.

La firme-conseil affirme que l’outil permettra aux organisations de demeurer concurrentielles en ce qui a trait aux avantages sociaux offerts aux employés.

« Il s’agit d’une solution de rechange aux options limitées à frais élevés offertes sur le marché au détail pour tous ceux qui souhaitent épargner davantage et de manière abordable, et faire une transition simple et facile vers la retraite, en toute confiance », affirme Jean-Philippe Provost, membre principal du partenariat et responsable du domaine avoirs de Mercer Canada.

Mercer Épargne Futé permet de gérer plusieurs comptes d’épargne, dont les CELI, les REER et les REEE.

Réduire l’inquiétude des travailleurs

Yanick Chainey, membre du partenariat, chef du domaine avoirs, Québec, chez Mercer, indique que près de la moitié des travailleurs canadiens sont préoccupés par leur situation financière. D’après lui, le fait de mettre de l’argent de côté pour les urgences et d’économiser pour l’achat d’une maison, pour l’éducation de leurs enfants et pour la retraite est une source d’inquiétude pour les salariés canadiens.

Mercer affirme que la solution permettra d’éviter que les cotisations de retraite des employés soient interrompues lorsque ceux-ci décident de prendre des congés prolongés. De plus, la solution numérique assurera également la gestion des différents comptes d’épargne-retraite des employés lorsqu’ils « se préparent à quitter la vie active ».

« En collaborant avec Mercer pour le lancement de Mercer Épargne Futée, nous sommes en mesure de fournir des produits d’épargne et de placement aux employés, et ce, peu importe leur lieu de travail ou les sommes qu’ils sont en mesure d’investir », indique Michael Katchen, PDG et co-fondateur de Wealthsimple.

Publicité
Sur le même sujet …