MENU

RBC Assurances met fin à son tour aux voyages récompensant ses meilleurs conseillers

par Matt Bell | 08 avril 2016 13h46

Dans un échange exclusif avec The Insurance and Investment Journal, une publication sœur du Journal de l’assurance, RBC Assurances a confirmé que la conférence offerte aux conseillers sur la base de leur volume de vente qui se tiendra à Maui (Hawaï) le mois prochain sera leur dernière.

RBC Assurances a ainsi affirmé avoir passé en revue ces conférences depuis un certain temps. Compte tenu des recommandations de l’Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes (ACCAP), la compagnie a décidé de les supprimer en 2016, et de proposer des conférences plus formatrices à l'avenir.

« Nous allons désormais chercher à organiser des événements de qualité axés sur l'industrie, les clients et les modes de gestion », a déclaré Gopal Bansal, porte-parole de RBC Assurances.

Le rapport de l’ACCAP fait grand bruit

Cette nouvelle intervient à la suite des récentes décisions prises par la Great‑West et Manuvie de mettre un terme à leurs conférences à l’étranger sur la base des volumes de vente. D'autres assureurs devraient suivre.

Ces décisions font surtout suite à la publication du récent rapport de l’ACCAP sur la distribution d'assurance au Canada qui révèle que les incitations de voyage pourraient contribuer à une « perception d'un conflit d'intérêts ».

« Nos recommandations stipulent que les sociétés, qui distribuent leurs produits à travers des réseaux indépendants, ne doivent pas être en mesure d’offrir des conférences pour lesquelles elles paient pour la participation des conseillers. Ces derniers devraient payer leurs propres dépenses pour y assister, supprimant ainsi la perception d'un conflit d'intérêts », souligne Leslie Byrnes, vice-présidente de la distribution et des pensions de l’ACCAP.

Publicité