MENU

Swiss Re a payé 1,1 G$ US en réclamations au troisième trimestre

par La rédaction | 18 octobre 2018 13h30

L’estimé préliminaire du réassureur Swiss Re établit à 1,1 milliard de dollars américains (G$ US) les réclamations payées au troisième trimestre de 2018. Ces réclamations sont liées aux évènements récents de catastrophes naturelles.

Le réassureur affirme que son fardeau de réclamations lié à l’ouragan Florence s’élève à 120 millions de dollars américains (M$ US). Le typhon Jebi, qui a frappé le Japon et les Philippines, est l’évènement le plus couteux avec 500 M$ US. Ce typhon a été le plus fort ayant touché terre au Japon depuis le typhon Yancy en 1993.

« Nous travaillons en étroite collaboration avec nos clients et partenaires pour aider à reconstruire le plus rapidement possible. Grâce à notre solide situation de capital et à notre grande flexibilité financière, nous sommes en mesure de réagir rapidement lorsque nos clients ont le plus besoin de nous. Nous tenons également à souligner notre engagement continu à fournir des capacités au Japon, où nous avons manifesté notre soutien indéfectible après le séisme survenu au large des côtes de Honshu en 2011 », soutient Edouard Schmid, chef de la souscription de Swiss Re.

Hausse des pertes liées aux activités humaines

Swiss Re précise aussi que plusieurs catastrophes liées à l’activité humaine avoisinant les 300 M$ US s’ajoutent au fardeau de réclamations. L’entreprise explique que le troisième trimestre a vu une hausse significative de pertes liées à l’activité humaine dans les secteurs d’affaires industriels.

« Plusieurs catastrophes de grande ampleur, survenues ou détériorées au troisième trimestre de 2018, notamment l’effondrement du pont autoroutier de Gênes en Italie, un incendie de chantier naval en Allemagne et l’inondation du barrage d’Itango en Colombie, devraient entrainer à environ USD 300 millions de créances », souligne le réassureur.

Publicité
Sur le même sujet …