MENU

Un grand assureur vie termine 2019 en baisse

par Aurélia Morvan | 13 février 2020 12h17

Photo: Freepik

Great-West Lifeco déclare un bénéfice net de 513 millions de dollars (M$) au quatrième trimestre de 2019, contre 710 M$ au quatrième trimestre de 2018. Cela représente une baisse de 27,7 %.

L’entreprise explique ce résultat par « l’incidence de la réévaluation d’un actif d’impôt différé de 199 M$, des charges de restructuration de 36 M$ et un profit net de 8 M$ lié à la clôture de la transaction avec Scottish Friendly, qui s’est traduite par une charge nette totalisant 227 M$ ».

Pour l’ensemble de l’année, le bénéfice net de l’assureur se chiffre à 2,3 milliards de dollars (G$). Il est en baisse de 20 % par rapport à l’année 2018, lorsqu’il était de 3 G$.

Recul aussi au Canada

Pour ses seules activités canadiennes, Great-West Lifeco déclare un bénéfice net de 188 M$ au quatrième trimestre de 2019. Celui-ci était de 310 M$ au quatrième trimestre de 2018. Il est donc en baisse de 39 %.

La compagnie explique ce résultat « principalement par l’accroissement des réserves actuarielles découlant de la révision des hypothèses à l’égard de la mortalité, de la morbidité et du comportement des titulaires de polices, ainsi que du raffinement de certaines hypothèses liées aux placements ». Elle dit la modification de ces hypothèses a fait baisser son bénéfice net de 82 M$ au quatrième trimestre de 2019, comparativement à un apport positif de 33 M$ au quatrième trimestre en 2018.

Le quatrième trimestre de 2019 est le deuxième plus mauvais trimestre de l’assureur, tous trimestres confondus, depuis 2015. Il arrive après le deuxième trimestre de 2017, lorsque l’assureur avait déclaré un bénéfice net de 185 M$.

Pour l’ensemble de l’année 2019, l’assureur déclare un bénéfice net de 1,05 G$, au Canada. Il s’agit d’une baisse de 17,6 % par rapport au bénéfice net de 1,3 G$ déclaré pour 2018.

Souscriptions en hausse de 45 %

Quant aux souscriptions, elles se sont établies à 42 G$ pour l’ensemble du groupe au quatrième trimestre de 2019. Il s’agit d’une hausse de 1,2 % par rapport au quatrième trimestre de 2018, qui affichait un total de 41,5 G$. Ce résultat est « attribuable à la hausse des souscriptions en matière de gestion de fonds dans l’exploitation européenne, à l’augmentation des souscriptions d’Empower Retirement et à la hausse des souscriptions de produits de gestion du patrimoine dans l’exploitation canadienne », dit la compagnie. Le tout ayant été contrebalancé « en partie par la baisse des souscriptions de fonds communs de placement de Putnam ».

Les souscriptions s’élèvent à 208,3 G$ pour l’ensemble de l’année 2019, contre 143,6 G$ pour 2018, soit une hausse de 45,1 %.

Primes et dépôts en hausse de 8 %

Entre l’année 2018 et l’année 2019, on note une hausse de 8,2 % des primes et dépôts de Great-West Lifeco, toutes activités confondues. Ils sont en effet de 150,6 G$ en 2019, contre 139,3 G$ en 2018.

Pour le seul quatrième trimestre de 2019, le total des primes et dépôts s’élève à 39,7 G$, contre 37,6 G$ au quatrième trimestre de 2018. Il s’agit d’une hausse de 7,4 %. Great-West Lifeco explique ce résultat « essentiellement en raison d’une augmentation des dépôts liés aux fonds distincts ». Précisant que « l’augmentation des dépôts des fonds distincts s’explique principalement par une augmentation des transferts d’activités de la Great-West et de la London Life à la Canada Vie attribuable au passage à une seule marque, ainsi que par le lancement de la nouvelle gamme de fonds distincts de la Canada Vie le 4 novembre 2019 ».

Depuis le 1er janvier 2020, les trois compagnies d’assurance vie canadiennes de Great-West Lifeco, soit la Great-West, la London Life et Canada-Vie, ainsi que de leurs sociétés de portefeuille, la Corporation Financière Canada Vie et le Groupe d’assurances London inc., sont regroupées sous une même marque dénommée La Compagnie d’Assurance du Canada sur la vie, ou Canada Vie.

Pour revisiter les résultats de Great-West Lifeco en 2019 :

Publicité
Sur le même sujet …