MENU

Wealthsimple complète une autre ronde de financement

par Charles Mathieu | 23 mai 2019 11h30

Le Groupe Allianz et la Corporation financière Power ont investi 100 millions de dollars (M$) dans l’entreprise canadienne de services financiers Wealthsimple. Cette dernière, lancée en 2014, a notamment conçu l’application Wealthsimple Trade, permettant de réaliser des opérations boursières sans commission.

« Nous croyons que l'alliance de leur vaste expertise, jumelée au produit, à la marque et à l'équipe que nous avons bâties, formera une combinaison gagnante pour faire avancer notre mission : rendre accessibles à tous des produits et des conseils financiers de qualité », affirme Mike Katchen, cofondateur et chef de la direction de l’entreprise.

Cet investissement, d’après l’entreprise, permettra d’améliorer son offre de services existants et d’explorer de nouveaux produits. Wealthsimple ajoute que cela leur offre la chance d’améliorer leur plateforme d’entreprise à entreprise (B2B) afin d’aider les conseillers et les institutions dans la réalisation de leur travail.

Paul Desmarais III, vice-président de la Power Corporation du Canada et président du conseil d’administration de Wealthsimple, se réjouit de l’implication d’Allianz.  Selon, lui, « l'avenir des services financiers réside dans le regroupement de grandes sociétés en place qui savent comment bâtir des gestionnaires de patrimoine mondiaux avec des entreprises numériques innovantes ».

Wealthsimple et ses services financiers numériques peuvent grandement aider Allianz, explique Nazim Cetin, chef de la direction d’Allianz X, la filiale d’investissement numérique de l’assureur allemand. « En tant que fournisseur de services financiers numériques centré sur le client, Wealthsimple peut complémenter les activités d'Allianz dans bon nombre de domaines. […] Nous avons hâte de collaborer avec Wealthsimple dans notre écosystème de gestion numérique de patrimoine », souligne-t-il.

Notons que ce n’est pas la première fois qu’Allianz investit dans des entreprises technologiques. L’assureur américain en ligne Lemonade et le microassureur BIMA font notamment partie de leur portefeuille d’investissement.

Publicité
Sur le même sujet …