MENU

Incendies en Californie : la nouvelle norme

par Hubert Roy | 31 octobre 2019 09h48

Photo: NASA

Malgré ce que montrent les images à la télé, les incendies que vit présentement la Californie sont moins ravageurs que ceux de l’an dernier.

Il faut toutefois prendre en compte que 2017 et 2018 ont été des années records à ce niveau. A.M. Best en fait le bilan dans un rapport de deux pages intitulé 2019 California Wildfires –. Yet Another Sign of a « New Normal ».

En 2018, les pertes économiques liées aux feux de brousse étaient de 15 milliards de dollars. On est bien en deçà de ce niveau en 2019, rapportent les analystes de la firme de notation. Beaucoup moins d’hectares ont aussi été ravagés qu’en 2018. A.M. Best qualifie même la saison des incendies de 2019 en Californie de « plus tranquille. »

Cette situation pourrait néanmoins changer rapidement. D’autant plus que les prévisions météorologiques pour la Californie annoncent du temps sec et chaud et de forts vents. Des conditions idéales pour les feux de brousse.

Et en assurance ?

Que signifie donc cette nouvelle norme pour les assureurs ? Ils doivent adapter leurs techniques de modélisation des risques, affirment les analystes d’A.M. Best. Les modèles en place sont moins sophistiqués que ceux que l’on peut retrouver pour les tremblements de terre et les ouragans, font-ils aussi remarquer.

Pour appuyer leurs dires, ils font remarquer que les incendies actuels embrasent des zones où le risque de feu de brousse est considéré comme étant de faible à modéré.

Les sinistrés n’ont toutefois pas à s’en faire quant à la capacité de leur assureur de couvrir leurs pertes. A.M. Best fait remarquer que le marché californien de l’assurance de dommages est dominé par de grands joueurs nationaux, qui ont les reins suffisamment solides pour absorber ce type de pertes.

Publicité
Sur le même sujet …