MENU

Les catastrophes naturelles n’ont pas eu raison du bénéfice d’Intact au troisième trimestre

par Frédérique De Simone | 06 novembre 2019 15h03

Photo : Freepik

Intact Corporation financière a enregistré un bénéfice net de 187 millions de dollars (M$) pour le troisième trimestre de 2019. Il s’agit d’une baisse de 6 % par rapport à la période correspondante de 2018.

Les fortes pluies dans l’Ouest canadien et les restes de l’ouragan Dorian, qui ont touché les provinces de l’Atlantique, ont affecté les résultats du troisième trimestre 2019 d’Intact.

Par contre, bien que ces conditions aient donné lieu à une hausse des sinistres liés aux conditions météorologiques, les sinistres liés aux catastrophes ont été inférieurs aux prévisions de l’assureur. L’été 2019 a connu moins de conditions météorologiques extrêmes par rapport aux années précédentes, lors desquelles l’Ouest canadien était ravagé par les feux de forêt et que certaines régions recevaient des précipitations supérieures aux moyennes.

La société cherche encore à atteindre un rendement de l’avoir des actionnaires de 15 %. Il se situe pour le moment à 12,4 %.

Stabilité des ratios

Au cumulatif, les ratios combinés restent presque inchangés au Canada comme aux États-Unis. Or, pour le troisième trimestre, les activités canadiennes d’Intact présentent une amélioration du ratio combiné de 2,1 % grâce aux résultats en assurance automobile des particuliers et à la baisse des sinistres liés aux catastrophes. Celui-ci passe donc à 91,8 %, alors qu’il était de 93,9 % au troisième trimestre de 2018.

Aux États-Unis, il s’est toutefois détérioré de 2,4 %. Il se pose à 95,9 % en 2019 alors qu’il était de 93,5 % à la même période l’an passé.

Le ratio combiné global pour le troisième trimestre s’est pour sa part amélioré de 1,5 point grâce aux bons résultats canadiens. Il est donc à 92,3 % contre 93,8 % en 2018.

Hausses de tarifs et météo capricieuse

Les primes ont cru de 12 % pour le troisième trimestre de 2019 pour le segment automobile des particuliers, notamment en raison des hausses de tarifs engendrées par les conditions de marché fermes. Le ratio combiné du secteur s’est amélioré par rapport à l’exercice précédent pour s’établir à 93,4 %, alors que l’évolution des sinistres des années antérieures a été modérée. Au cumul, le secteur fait mieux qu’en 2018. Il est de 98,2 % alors qu’il était de 100,3 % en 2018.

Pour le secteur des biens, les hausses de tarifs et le nombre de sinistres liés aux catastrophes, inférieur à la moyenne, ont mené à la croissance du segment, mais le niveau élevé de sinistres liés aux conditions météorologiques autres que des catastrophes est venu contrebalancer les résultats et fait augmenter le ratio combiné de 5,3 points par rapport à celui de 2018, et ce, même si le niveau est inférieur aux prévisions. Le ratio combiné cumulatif reste toutefois plus élevé que prévu à 96,1 % alors qu’il était de 91,6 % en 2018.

C’est un peu le même portait en assurance des entreprises. La bonne performance de tous les secteurs, l’augmentation de 13 % des primes souscrites par rapport au même trimestre l’an dernier, les hausses de tarifs et la diminution des sinistres liés aux catastrophes ont contribué à réduire de 3,1 points de pourcentage le ratio combiné du segment. Il est donc de 91,8 % en 2019 contre 94,9 % pour le même trimestre l’an passé, mais au cumul, il est de 96,8 % contre 95,7 % en 2018 et 86,3 % en 2017.

« Notre capacité d’augmenter à la fois nos tarifs et notre clientèle reflète les conditions favorables du marché dans tous nos secteurs d’activité. Alors que notre position concurrentielle s’améliore, nous continuons de miser sur la qualité de notre portefeuille », dit Charles Brindamour, chef de la direction d’Intact Corporation Financière.

La croissance américaine se poursuit

La croissance des nouvelles affaires, les hausses de tarifs et les niveaux de rétention élevés ont donné lieu à une croissance de plus de 10 %, excluant les secteurs visés par des plans d’amélioration de la rentabilité. Les conditions actuelles du marché et la tendance à la hausse des prix se poursuivent, indique Intact dans son rapport financier.

L’augmentation du nombre de sinistres, qui fluctue d’un trimestre à l’autre, a ajouté 2,4 points au ratio combiné qui est de 95,9 % au troisième trimestre contre 93,5 % en 2018.

Le 1er juillet 2019, OneBeacon a abandonné l’unité d’exploitation soins de santé qui représente environ 75 millions $ américains en primes directes souscrites. Compte non tenu des résultats de cette unité d’exploitation, le ratio combiné depuis le début de l’exercice de 94,9 % se serait amélioré d’un peu plus de 2 points pour s’établir à 92,8 %.

« Nous sommes ravis d’avoir réalisé l’acquisition de On Side, et la planification de l’intégration de La Garantie et de Frank Cowan Company est déjà bien entamée », dit M. Brindamour qui prévoit clore l’acquisition d’ici la fin de l’année.

Publicité
Sur le même sujet …