MENU

67 nouveaux FNB lancés en 2 trimestres consécutifs : un record, révèle Strategic Insight

par Alain Thériault | 13 mars 2018 11h30

La firme de recherche Strategic Insight confirme aussi l’engouement envers les FNB. Dans la première partie de l’année 2017, 67 nouveaux FNB ont été lancés, ce qui est un record pour deux trimestres consécutifs.

Benjamin Reed-Hurwitz, consultant associé et analyste principal, et Megan Cobb, analyste et experte en fonds négociés en bourse, ont accordé une entrevue au Journal de l’assurance à ce sujet. Mme Cobb a souligné que six nouveaux fournisseurs sont apparus dans le marché durant cette période. « C’est plus que dans toute autre année complète », dit-elle.

Il y avait 24 promoteurs de FNB au Canada au 31 juillet 2017, soit sept de plus qu’il y a un an, a précisé Megan Cobb. Il existait 514 FNB différents à cette date, soit 86 de plus qu’il y a un an, a-t-elle rappelé, d’après les données que fournit Strategic Insight au Canadian ETF Association (CETFA), par l’entremise de son département ETF Insights. CETFA constitue des rapports mensuels et trimestriels sur les FNB, dans lesquels Mme Cobb contribue régulièrement.

30 FNB lancés en septembre : un autre record

Selon le bulletin Canadian ETF Flows de Financière Banque Nationale, 30 FNB ont été lancés pour le seul mois de septembre. Un autre record. Ce qui porte maintenant le nombre total de FNB au Canada à 600. Le nombre de fournisseurs est pour sa part passé à 28, en date du 28 février 2018.

« L’actif des FNB croît très rapidement, au double du rythme de croissance de l’actif des fonds communs. En juillet 2017, les fonds négociés en bourse représentaient au Canada un actif de 130,5 milliards de dollars (G$), soit 23,3 % de plus qu’il y a un an. Entre juin 2016 et juin 2017, la croissance des fonds négociés en bourse était à son comble, affichant une croissance de 27 % », a révélé Mme Cobb. Au mois d’aout, l’actif des FNB passait à 133,9 G$, selon les données de Strategic Insight.

19,4 G$ d’actifs en fonds communs

En guise de repère, la spécialiste des FNB signale que l’actif des fonds communs comptait pour 19,4 G$ en décembre 2008. En 10 ans, la croissance annuelle de l’actif s’est établie en moyenne à 22,9 %.

« Le rythme de croissance des FNB s’est beaucoup accéléré dans les dernières années. Leur actif a augmenté mois après mois depuis un très bon moment. Les marchés boursiers n’ont pas bien performé en juillet, ce qui a mené à un léger repli. La croissance reprendra rapidement. Elle se poursuivra dans les prochaines années », affirme Mme Cobb.

La croissance des fonds communs demeure meilleure

Or, 133,9 G$ apparaissent encore peu en comparaison de l’actif d’un billion et demi de dollars (1 500 G$) des fonds communs, précisent toutefois les deux analystes.

« Les FNB demeurent une petite portion de tout l’univers canadien des fonds d’investissement, en comparaison des fonds communs. La croissance rapide de leurs actifs montre que les FNB ont encore de la place à croitre. Cela ne veut pas dire qu’ils rattraperont l’actif des fonds communs, et encore moins qu’ils les remplaceront », observe de son côté M. Reed-Hurwitz.

Accroissement de la demande

La croissance reflète selon lui tant l’accroissement de la demande du marché des investisseurs individuels pour les FNB que le fait de partir de loin. « Les FNB partent d’une base beaucoup plus petite que celle des fonds communs. En ventes absolues, la croissance des fonds communs est beaucoup plus grosse », dit-il.

Selon les deux analystes, la part de l’actif des FNB détenue par le marché institutionnel est de 35 % et celle du marché individuel de 65 %. « Cela n’a pas beaucoup changé depuis que nous suivons l’évolution de ce marché. L’actif des FNB continuera de croitre. Il est difficile de dire quelle part additionnelle récoltera le marché individuel », a signalé Megan Cobb.

Publicité
Sur le même sujet …