MENU

Automobile : une première province approuve la preuve d’assurance numérique

par La rédaction | 29 janvier 2018 09h45

Le Centre d’étude de la pratique d’assurance (CSIO) a vu sa solution de preuve électronique d’assurance automobile (eSlips) approuvée par le Bureau du surintendant des assurances de la Nouvelle-Écosse. Il s’agit du premier organisme de règlementation au Canada à l’autoriser.

Le CSIO qualifie l’annonce de « jalon important pour l’industrie de l’assurance en vue de l’atteinte de son objectif de répondre aux attentes des consommateurs en matière de communications numériques ». L’organisme ajoute que pour approuver les eSlips, les organismes provinciaux n’ont qu’à publier un bulletin.

Un lancement imminent

Le CSIO précise d’ailleurs que le lancement de sa solution eDelivery est prévu pour la mi-février à l’échelle de l’industrie, ce qui permettra aux membres d’envoyer aux consommateurs des documents d’assurances, incluant les eSlips, dans les secteurs d’assurance des particuliers et des entreprises.

« Il existe chez les consommateurs une volonté générale d’obtenir des eSlips. Le plus récent bulletin de la Nouvelle-Écosse répond donc aux attentes de nombreux courtiers et assureurs, explique Catherine Smola, présidente et chef de la direction du CSIO. Nous espérons voir des annonces similaires d’autres organismes provinciaux de règlementation et sommes impatients d’offrir la pleine valeur de notre solution eDelivery aux consommateurs partout au Canada. »

Publicité