MENU

Bénéfices et revenus de souscription explosent chez Economical

par Aurélia Morvan | 18 février 2021 10h45

Rowan Saunders

Economical reste dans le vert pour une deuxième année consécutive.

La compagnie déclare en effet un bénéfice net de 153,9 millions de dollars (M$) en 2020, contre 17,4 M$ en 2019 , année où Economical avait sorti la tête de l’eau. Ce résultat est en hausse de 784,5 % ou 136,5 M$.

Pour le quatrième trimestre uniquement, Economical déclare un bénéfice net de 66,7 M$, contre 6,8 M$ au quatrième trimestre de 2019. Il est en hausse de 880,9 % ou 59,9 M$ « en raison principalement de notre meilleure performance de souscription », explique l’entreprise.

Ratio combiné en dessous des 100 %

Le ratio combiné d’Economical passe en dessous de la barre des 100 % en 2020, allant ainsi « au-delà des attentes », dit Rowan Saunders, président et chef de la direction d’Economical. Ce ratio s’est en effet amélioré de 10,4 points, s’établissant à 94,6 %, quand il était de 105 % en 2019.

Pour le quatrième trimestre uniquement, il s’établi à 89,1 %, contre 103,6 % au quatrième trimestre de 2019. Il s’est amélioré de 14,5 points.

L’amélioration du ratio combiné s’explique par une réduction de la fréquence des sinistres automobiles, par une météo clémente, mais aussi par les actions prises par Economical en matière de souscription, dit l’entreprise.

Gain de souscription en 2020

De fait, Economical déclare un gain de souscription pour la première fois depuis 2015.

Celui-ci s’élève à 136,4 M$ en 2020, tandis que la compagnie avait déclaré une perte de souscription de 118,3 M$ en 2019. Ce résultat a donc progressé de 254,7 M$.

Ce revenu technique « historiquement élevé » est une « indication claire que le travail substantiel que nous avons accompli pour transformer notre entreprise a été un succès », dit Rowan Saunders. « Notre performance a marqué le dixième trimestre consécutif d'amélioration par rapport à l'année précédente et nous place sur des bases confiantes alors que nous approchons de notre démutualisation et de notre introduction en bourse prévues plus tard cette année », souligne M. Saunders.

En effet, la dernière fois que l’assureur a déclaré un résultat de souscription en recul était au deuxième trimestre de 2018, lorsqu’il déclarait une perte de 79,7 M$, contre une perte de 68,4 M$ au troisième trimestre de 2017.

Pour le quatrième trimestre uniquement, la compagnie déclare un gain de souscription de 72,7 M$, quand elle déclarait une perte de souscription de 20,9 M$ au quatrième trimestre de 2019. La progression est ici de 93,6 M$.

Hausse des primes brutes : explications

Les primes brutes émises d’Economical ont atteint 2,8 milliards de dollars (G$) en 2020, contre 2,5 G$ en 2019. Elles ont augmenté de 12,1 % ou 303,7 M$.

Pour le quatrième trimestre uniquement, primes brutes émises ont atteint 755,9 M$, contre 667 M$ au quatrième trimestre de 2019. Elles ont augmenté de 13,3 % ou 88,9 M$.

Si cette hausse a été freinée par l'impact des mesures mises en place pour aider la clientèle à faire face aux conséquences de la COVID-19, qu’Economical chiffre à plus de 70 M$, elle a été poussée par une « croissance robuste » en assurance habitation des particuliers ainsi qu’en assurance des entreprises, dit la compagnie.

Assurance des entreprises : hausse de 18,1 % en 2020

Dans le détail, on note que :

- Assurance des entreprises : les primes brutes émises ont atteint 728,6 M$, contre 616,8 M$ en 2019. Elles ont augmenté de 18,1 % ou 111,8 M$. Au quatrième de 2020, elles ont augmenté de 23,6 % ou 41,1 M$, atteignant 215,6 M$. Cette hausse s’explique par des « taux plus élevés, une meilleure rétention », ainsi que par la nouvelle relation d'affaires entre Economical et Uber, lancée le 1er septembre.

- Assurance des particuliers : les primes brutes émises ont atteint 2,1 G$, contre 1,9 G$ en 2019. Elles ont augmenté de 10,1 % ou 191,9 M$. Plus précisément, elles ont augmenté de 5,8 % en assurance automobile des particuliers et de 18,7 % en assurance habitation des particuliers. Au quatrième de 2020, elles ont augmenté de 9,7 % ou 47,8 M$, atteignant 540,3 M$. Plus précisément, elles ont augmenté de 5,1 % en assurance automobile des particuliers et de 18,4 % en assurance habitation des particuliers.

Economical dit que le réseau de courtage a généré une augmentation de 9,2 % des primes en assurance des particuliers au quatrième trimestre de 2020, tandis que Sonnet a généré une augmentation de 13,1 %. Son assureur exclusivement numérique a en effet déclaré des primes de 66,4 M$, contre 58,7 M$ au quatrième trimestre de 2019.

Primes nettes en hausse

De leur côté, les primes nettes acquises d’Economical ont atteint 2,5 G$ en 2020, quand elles étaient de 2,3 G$ en 2019. La hausse est ici de 7,1 % ou 165,5 M$.

Pour le quatrième trimestre uniquement, elles ont atteint 665,5 M$, contre 585,5 M$ au quatrième trimestre de 2019. Elles ont augmenté de 13,7 % ou 80 M$.

Au chapitre des investissements, Economical déclare un revenu de placement total de 180,1 M$ en 2020, contre 173,7 M$ en 2019, en hausse de 3,7 % ou 6,4 M$.

Revisitez les résultats de Economical en 2020 :

Co-operators, Intact, iA, Manuvie, Sun Life et Great-West Lifeco ont également dévoilé leurs résultats financiers pour le quatrième trimestre et l’année 2020.

Publicité
Sur le même sujet …
close button

Faites le plein de nouveautés !

  • Santé/mieux-être au travail
  • Pandémie et assurance collectives
M’inscrire pour voir
la rediffusion
  • Soins virtuels:
    de l'échec à l'explosion!
  • Autogestion: par
    où commencer ?
close button

Les vitrines du

Image conférence

Ayez tous les outils en main pour
performer dans cette nouvelle réalité

Des leaders en assurance, santé collective et avantages sociaux.